Les finales du Pont Frais Albion Racing Squash Club Tournament se sont tenues le  vendredi 27 juin dernier à Trianon.  Ce sont Xavier Koenig (Main Draw), Gilles Marie (Plate) et Jason Teeroovengadum (Deuxième Division) qui se sont distingués,damant le pion à Christian Bezandry, Kishlaye Gaya et Neel Harriah respectivement.
Christian Bezandry avait entamé cette finale en Main Draw sur les chapeaux de roues en remportant la première manche contre le no.1 national Xavier Koenig, 11-8. La seconde manche fut très disputée mais ce dernier s’est avéré être un cran au-dessus de son adversaire du jour pour finalement l’emporter 11-9. Bezandry a ensuite eu du mal à suivre le rythme imposé par son adversaire pour céder les deux dernières manches 11-2 et 11-5. Xavier Koenig a tenu à saluer le ‘fighting spirit’ de son adversaire après le match: « Christian Bezandry, fidèle à lui-même nous a livré une superbe rencontre même s’il n’a pas réussi à l’emporter sur la fin. Je suis très heureux de cette victoire car je savais que ce match allait être très compliqué étant donné que je connais très bien mon adversaire et sa façon de jouer. Je savais qu’il allait se battre sur chaque point. Nous entamons maintenant la dernière ligne droite avant notre envol pour Glasgow fin Juillet pour les jeux du Commonwealth et cette victoire est significative des efforts de ces derniers mois lors des entraînements. Je profite de cette occasion pour remercier la Mauritius Squash Rackets Association (MSRA) et le comité Olympique de Maurice pour leur support et encadrement lors de notre préparation pour les jeux », fait ressortir Xavier Koenig.
Dans la catégorie Plate, Kishlaye Gaya a gratifié le public d’un excellent tournoi, à savoir qu’il vient tout juste d’être promu dans la première division. C’était donc une belle performance d’être arrivé en finale du main draw plate contre Gilles Marie qui est un habitué de ce genre d’événement. L’expérience de ce dernier lui a certainement été très utile dans cette partie. Gilles Marie a quand même su rester dans la partie pour finalement l’emporter sur le fil, 3-2. Et pour finir, en deuxième division,
Jason Teeroovengadum, habitué des finales dans cette catégorie, n’a pas laissé de chance à son adversaire du jour et a fait parler la poudre pour venir à bout de son adversaire en trois petites manches. Neel Hariah n’a malheureusement jamais réussi à bien rentrer dans son match et son adversaire a su en profiter pour prendre le dessus.