Le Board of Directors de St Andrew’s School a porté son choix sur Floriane Laventure pour succéder à Mirella Couronne au poste de rectrice. Cette dernière a fait valoir ses droits à la retraite en raison d’une longue maladie. La nouvelle rectrice entrera officiellement en fonction à partir du 1er décembre.
Depuis 2001, trois femmes se sont succédé à la fonction de chef d’établissement ; les deux autres étant Indira Manrakhan (de 2001 à 2002) et Mirella Couronne (de 2002 jusqu’à récemment), tandis que Ruby Atmarow, la Deputy Rector, assure la suppléance depuis deux ans, soit depuis que Mirella Couronne est entrée en congé de maladie. Est-ce un choix voulu des responsables du diocèse anglican de confier cette fonction aux femmes pour témoigner de leurs convictions dans le woman empowerment. « Nous croyons dans le woman empowerment mais je souligne qu’il y a un appel à candidatures pour le poste de recteur selon des critères bien définis comme le stipulent les règlements de la PSSA. C’est une coïncidence si ce sont des femmes qui décrochent le poste depuis 2001 », soutient John Leung Yinko, président du Board du collège, qui indique qu’il y a eu neuf candidats pour ce dernier exercice de sélection.
La nouvelle rectrice, prof de français, est dans l’enseignement au secondaire depuis les années 90 et fait partie du personnel de St Andrew’s School depuis 2001. Floriane Laventure sera en poste à compter du 1er décembre mais ce n’est qu’à la rentrée scolaire 2013 qu’elle rencontrera son staff et les autres stakeholders du collège.
Par ailleurs, dans le cadre des 70e anniversaire du collège au mois de février prochain, les responsables du diocèse anglican ont commencé à préparer l’événement depuis plusieurs mois déjà. On prévoit entre autres activités, une grande exposition sur la contribution de l’Église anglicane à l’éducation. À souligner que le diocèse anglican et le diocèse catholique co-gèrent le Rodrigues College, le premier établissement secondaire qui a ouvert ses portes dans l’île dans les années 70.