La police a découvert Joseph Philippe Telcide (38 ans) inerte sur l’asphalte, hier soir sur la route Royale de Mapou. Ce dernier aurait été victime d’un délit de fuite.

Les policiers ont noté des traces de blessures au niveau de la tête. Dépêché sur place, un médecin du SAMU a confirmé son décès. Le corps du trentenaire a été évacué à la morgue de l’hôpital du Nord. Entretemps, la police de Goodlands a noté des traces de freinage sur la route, mais aucun débris de véhicule. Une enquête est en cours pour faire la lumière sur les circonstances de cet accident. Déjà 117 personnes — en prenant en compte l’accident d’hier après-midi à Port-Louis — ont perdu la vie sur nos routes depuis dé- but 2019, soit sept de moins que l’année dernière.

Le drame survenu à Rose-Belle dans la nuit du 12 au 13 avril, avec six morts, aura été l’accident le plus meurtrier jusqu’ici. Pour rappel, une voiture avec sept occupants à bord a terminé sa course contre un mur, soit à côté du poste de police de la localité. Un jeune de 18 ans est le seul rescapé de ce drame, alors que la moitié des victimes sont des mineurs.

Selon les chiffres à la Traffic Branch, les motocyclistes restent la catégorie « la plus vulnérable », avec 34 victimes. Les deux dernières vic- times du week-end étaient à Belle-Mare et La Laura. Lundi, un motocycliste de 55 ans a été fauché par un van conduit par un jeune de 21 ans. Ce dernier a été arrêté et inculpé provisoire- ment pour homicide involon- taire. Dans sa déposition, le conducteur a déclaré n’avoir pas aperçu le motocycliste. Tandis que samedi, un ado- lescent de 14 ans, au guidon d’un scooter électrique, a été mortellement fauché par un motocycliste qui a été

testé positif à l’alcootest. Viennent ensuite les piétons (29 décès), les conducteurs (20 décès) et les passagers des véhicules (17 décès). Tandis que les passagers en croupe et les cyclistes comptent chacun huit morts. La police a également noté que c’est dans le créneau entre midi et 18h que le plus grand nombre d’accidents sont survenus sur nos routes, soit 34, contre 32 cas entre 6h et midi. Quelque 24 accidents fatals ont été répertoriés entre 18h et minuit, et 14 entre minuit et 6h du matin, soit un total de 104 cas d’accident fatal cette année.