La demande d’injonction logée par Me Sanjeev Teeluckdharry contre le Bar Council pour contester la décision de le suspendre en attendant l’institution d’un comité disciplinaire pour se pencher sur son cas sera appelée ce mardi devant la juge en chambre Shameem Hamuth-Laulloo. Mes Rishi Pursem, SC, et Zubeida Salajee, SA, qui représentent le Bar Council, avaient logé les objections contre la demande de l’avocat-parlementaire.

La Mauritius Bar Association (MBA) estime que Me Teeluckdharry n’a pas respecté les exigences de la loi pour loger une injonction et qu’au lieu d’une demande une révision judiciaire de cette décision, il a saisi la juge en chambre. « Instead he chose to concurrently seize the jurisdiction of the Judge in chambers, thus making an abuse of the process of the Court », souligne la MBA dans le document logé.

a MBA demande que la demande de Me Sanjeev Teeluckdharry soit rejetée sous le Rule 3 (d) du Supreme Court (Judge in chambers) Rules 2002 car, souligne- t-elle, la demande ne précise pas quel aspect de la juridiction de la juge en chambre sous cette loi a été sollicité. Me Teeluckdharry devra faire part de sa position le 23 octobre.