Le monde de la communication tiendra son premier salon les 26 et 27 juillet au Centre Swami Vivekananda, à Pailles. Organisé par l’agence de communication Odysseus, cet événement réunira sous un même toit 70 prestataires. À quelques jours de ce salon professionnel, Rajesh Dindoyal revient sur l’impact des nouvelles technologies sur le monde de la Comm’, notamment des médias sociaux.
Le salon de la communication c’est deux jours d’échanges entre professionnels à travers cette plateforme qui réunira sous un même toit, 70 prestataires de divers secteurs : responsables de publicité, des relations publiques, la communication web, l’événementiel, techniciens, afficheurs et médias. « Cette plateforme tombe à pic… Les agences de publicité sont très visibles dans les médias, mais il y a d’autres sociétés dans le monde de la communication. Cette plateforme servira d’opportunité aux entreprises afin de se mettre en avant. L’occasion également pour des responsables des départements marketing et de communication de remplir leurs carnets d’adresses », explique Rajesh Dindoyal. C’est un énorme défi que représente ce projet de salon pour le secteur de la communication, de l’événementiel, des relations publiques et de la publicité. Un véritable showcase, dira Rajesh Dindoyal, ancien journaliste, envahi par la graine de l’entrepreneuriat qui l’a poussé à fonder, il y a douze ans, sa propre agence de communication. Au programme, des mini-conférences ciblées dont la portée est annoncée comme très percutante. Un plateau télé sera mis en place afin d’accueillir le dispositif pour la webtv avec des interventions et des reportages à longueur de journée. Une application pour smartphone, tablette et téléphone Android a été conçue spécialement dans le cadre de ce salon en vue de permettre aux visiteurs d’avoir accès au répertoire d’exposants.
Évolution
L’organisation complète d’un tel salon nécessite le concours parfait d’une kyrielle de compétences et ce n’est pas l’équipe d’Odysseus qui en dira le contraire. Ce projet a demandé près d’un an de travail à Rajesh Dindoyal et ses collaborateurs. « Réunir autant de participants pour une telle initiative est une chose exceptionnelle, d’autant plus que 94 % des exposants sont des entrepreneurs qui ont commencé petit », affirme Rajesh Dindoyal qui se remémore ses débuts en tant que start-up avec un simple ordinateur portable et une connexion bas débit telle que tout le monde l’a connue il y a dix ans. « Tout s’est passé tellement vite en dix ans, il y a beaucoup de changements liés à la nouvelle technologie », constate notre interlocuteur qui se décrit comme un passionné de son métier.
Les médias sociaux ont eu un impact important sur la vie de tous les jours et la manière de travailler et de communiquer. Mais il aura été encore plus fort dans le monde de la communication qui a vu tous ses codes chamboulés. « Il y a cinq ans de cela, personne n’a vu venir Facebook avec son impact sur la communication », dit-il. « Avec les évolutions technologiques, personne ne saura exactement prédire comment le secteur de la Comm’ va évoluer dans dix ans. Il faut constamment être au diapason des nouvelles technologies et techniques qui seront mises au point », poursuit le directeur de l’agence Odysseus. L’investissement dans la communication va continuer de croître, soutenu par l’émergence de nouveaux entrepreneurs : « C’est un secteur qui permet à des jeunes de commencer à partir de chez eux et de se mettre au service de la créativité », conclut Rajesh Dindoyal.