La Prison Officers’Association s’apprête à constituer son nouveau bureau exécutif pour un mandat de trois ans (2012-2015) après sa première élection organisée mercredi. Sur les 732 membres du syndicat du milieu carcéral, 538 sont passés aux urnes, soit un taux de participation de 67,92 %.
Les six institutions pénitentiaires du pays étaient concernées par l’élection des membres du bureau exécutif de la Prison Officers’Association (POA) qui s’est déroulée mercredi de 7 h à 15 h. Treize hommes sur 36 candidatures et deux femmes sur huit ont été élus. Le plus fort taux de participation au vote a été enregistré à la Prison de Richelieu, avec 93,3 % des membres aux urnes.
Du côté de la Prison centrale, qui comprend la prison de Beau-Bassin, la New Wing, la prison des Femmes, la Prison Security Squad, la Prison Training School, le Store et le quartier général, le nombre de votants a atteint la barre des 76,76 %. La prison de Grande-Rivière-Nord-Ouest fait pâle figure avec le plus faible taux, soit 57,44 %.
Le dépouillement a eu lieu le même jour de l’élection sous la supervision de 13 officiers du General Service en poste au quartier général de la prison. La Returning Officer Moolna a proclamé les résultats vers 23 heures. C’est le président sortant Siddick Lallmohamed qui est arrivé en tête avec 67,50 % des voix, soit 351 votes. Le secrétaire sortant Jackie Kamanah se retrouve, lui, en deuxième position avec 66,34 % des votes (345 voix). Le tandem Lallmohamed/Kamanah est parvenu à faire élire 11 candidats sur les 15 alignés tandis que l’équipe adverse, dirigée par l’ancien président Durbarry, est venu à bout des élections avec quatre candidats élus.
Chez les femmes, l’ancienne vice-présidente Sandra Yerranna a pris la tête avec 258 votes. Elle est suivie de Georgeline Bhowen qui a obtenu 241 votes.
Dix anciens membres exécutifs ont été réélus alors que cinq nouveaux, dont une Woman Prisons Officer, se joignent au comité de direction.