L’avocat Noor Hussenee, qui avait été considéré comme le bras droit du candidat Lepep Raouf Gulbul lors de la campagne électorale de 2014, a été interrogé pendant deux heures par l’équipe de la Task Force du CCID. Il a confirmé avoir « donné un coup de main » à l’ancien président de la Gambling Regulatory Authority (GRA) lors des dernières élections générales dans la circonscription No 3. Il a ajouté qu’il était également son « junior » au niveau professionnel.

Noor Hussenee devait cependant indiquer qu’il n’était pas le Campaign Manager de Raouf Gulbul. Invité à donner des détails sur le fameux déplacement à St-Pierre, où ce dernier était revenu avec un “black bag”, Noor Hussenee a allégué que la rencontre « ne s’est pas déroulée dans la maison de Peroumal Veeren » car, dit-il, « il y avait des inscriptions et autocollants islamiques à l’intérieur ». Mais l’équipe de l’ACP Reekoye est en présence d’informations selon lesquelles l’ancienne compagne du trafiquant de drogue n’est autre que Zafiirah Ameer, qui a eu des démêlés avec l’ICAC pour blanchiment d’argent. Noor Hussenee a confirmé qu’il était présent à la réunion nocturne de novembre 2014, mais qu’il « ne voyageait pas avec Raouf Gulbul ».

Ce dernier lui aurait demandé de l’attendre près d’une station-service, où l’avocat Mamade Boccus l’avait rejoint. Ses confrères Ashley Hurhanghee et Samad Goolamally attendaient, eux aussi, que l’exprésident de la GRA les rejoigne. Cependant, Noor Hussenee a affirmé que c’est Mamade Boccus qui lui avait demandé de le suivre dans une maison pour rencontrer le “maulana” Haroon Assen. Noor Hussenee a soutenu n’être resté que quelques minutes à l’intérieur, mais qu’il n’avait pas assisté à une quelconque conversation avec les principaux protagonistes.

Il a précisé qu’il n’est pas en mesure d’affirmer qui était présent sur place, ni de confirmer si Raouf Gulbul a quitté la réunion pour se rendre à quelques rues plus loin pour prendre ledit sac noir. Noor Hussenee sera appelé ultérieurement pour s’expliquer sur les appels qu’il aurait reçus du trafiquant de drogue Siddick Islam en prison.