Après avoir manifesté la semaine dernière dans les rues de Port-Louis, les chauffeurs de taxi d’hôtels tiendront une nouvelle assemblée spéciale le 22 mars prochain à la municipalité de Quatre-Bornes pour passer en revue les recommandations faites par le comité interministériel et soumises au conseil des ministres vendredi dernier.
Dans une lettre au vice-Premier ministre et ministre du Tourisme, Xavier-Luc Duval, qui préside ce comité interministériel, la Federation of Hotels Taxi Association écrit ne pas comprendre la logique derrière l’introduction de taximètres et la mise sur pied d’un Taxi Desk dans les hôtels avec plus de 100 chambres après consultations entre les dirigeants des hôtels et les chauffeurs de taxi.
La Fédération déplore également que les recommandations faites par le comité interministériel ne fassent aucune mention de la National Transport Authority, cette institution étant considérée comme « solely responsible of this aggravating situation of Taximen ». Du coup, la fédération réclame une nouvelle rencontre avec le comité interministériel dans les plus brefs délais.