Ruqqayah Kinoo et la sélection mauricienne ont connu une journée mitigée

Les pongistes mauriciens n’ont pas connu d’excellents débuts dans les tournois individuels aux Jeux d’Afrique, qui se tiennent actuellement au Maroc. Si les uns ont connu une journée dure, la suite ce matin s’annonçait encore compliquée. La performance du côté mauricien est venue de Brian Chan Yook Fo, qui s’est inclincé en 32es de finale contre le Ghanéen Felix Larety au terme d’un match âprement disputé. En effet, il a fallu avoir recours à sept jeux pour départager les deux adversaires. D’ailleurs, mené 2-0 (4-11, 6-11), le Mauricien revenait à 2-1 (11-7), avant de laisser filer le quatrième jeu (9-11). Dans un accès d’orgueil, il égalisait à 3-3 (12-10), avant de voir le Ghanéen s’imposer dans l’ultime jeu (7-11). Faiz Baboolall, de son côté, reste toujours en lice, avec un match de 16es de finale à disputer aujourd’hui. Il disputera la rencontre face au Congolais Saheed Idowu. En qualification, il avait facilement disposé, entre autres, du Togolais Soudes Alassani sur le score de 4-2.

Par contre, les Mauriciennes ont joué de malchance. D’abord, la jeune Oumehani Hosenally a chuté, sans trop de surprise, contre l’Égyptienne Dina Meshref, championne d’Afrique en titre. Le score témoigne d’ailleurs de la différence de niveau entre les deux joueuses. En effet, Meshref n’a pas fait dans la dentelle, s’imposant 4-0 (11-3, 11-7, 11-9, 11-6). Les deux autres joueuses engagées, Prathna Jalim et Ruqayyah Kinoo, ont connu une journée mitigée. Elles ont en effet chacune remporté une victoire et concédé une défaite. Jalim, numéro 1 mauricienne, a d’abord vaincu la Marocaine Ilham El Mezouary sur le score de 4-0 (11-4, 11-7, 11-6, 11-5), avant de courber l’échine contre l’Algérienne Mariam Alhodaby sur le même score (4-11, 9-11, 4-11, 3-11).

Kinoo, de son côté, a remporté une belle victoire en qualifications, contre la Ghanéenne Cynthia Kwabo, au terme d’une rencontre âprement disputée (4-3). Si elle a rapidement pris la direction des opérations (11-6), elle sera vite rejointe au score (7-11), avant de tenter à nouveau de faire le break (11-5), sans trop de succès, concédant les deux prochains jeux (7-1, 8-11). Mais en se concentrant et en reprenant le contrôle du match, elle remportera les deux derniers jeux (11-7, 11-9). Un effort qui n’aura pas servi à grand-chose, puisqu’elle ira perdre la bataille contre l’Algérienne Katia Kessaci 4-0 (6-11, 5-11, 3-11, 8-11). À noter que la compétition s’est poursuivie ce matin.