Les pongistes mauriciens ont eu du mal à exister lors des récents Championnats d’Afrique Cadet & Juniors qui se sont tenus à Tunis (Tunisie) du 9 au 16 avril dernier. La délégation mauricienne composée de Zayyan SK Hossein (Cadet), Ryan Desscann (Cadet), Ivana Desscann (Cadette), Zaynah Sadoolah (Cadette) et Prathna Jalim (Junior Fille) n’aura pas fait le poids face aux forces en présence, qui ont été intraitables. Avant le départ, le Directeur technique fédéral (DTF) Patrick Sahajasein, qui accompagnait le groupe, avait fait ressortir que « les pongistes tenteront de ramener une médaille ». Mais il n’en fut rien.
On se souvient que lors de la dernière édition en Algérie, c’est Prathna Jalim et Ivana Desscann qui avaient été les seules médaillées, ayant obtenu le bronze chez les cadettes lors de la compétition par équipe. Cette fois, Prathna Jalim a eu beaucoup de mal, notamment lors des épreuves individuelles ou elle a été la seule Mauricienne à se rapprocher des demi-finales en simple filles en junior. Elle s’est faite éliminée au stade des quarts de finale contre l’Égyptienne Mariam Alhodaby en quatre sets (11-1, 11-3, 11-5, 11-3). Cette compétition a toutefois servi de préparation à la jeune Mauricienne en vue des Jeux de la Francophonie qui se tiendront en juillet en Côte d’Ivoire.
En 2015 à Maurice, les pongistes locaux avaient terminé parmi les quatre premiers en Afrique chez les cadets. Chez les garçons, les yeux étaient d’ailleurs rivés sur Zayyan Sheik Hossein et Ryan Desscann. « Je m’attends à ce qu’ils soient sur le podium. Ce sont deux jeunes très talentueux avec un gros potentiel, » avait affirmé le chef de la délégation. Mais là aussi, ce fut une énorme déception. L’on retiendra toutefois que les deux équipes cadettes sont celles qui sont allées le plus loin lors des épreuves par équipe en décrochant une peu enviable cinquième place. Le duo Desscann/Sheik Hossen a pris la porte de sortie en quarts de finale, battu par les Égyptiens Azzam Mohamed/Ahmed Elmahdy (3-0). Lors du match pour la cinquième place, les pongistes locaux ont dominé les Sud-Africains Yukhail Naidoo/Kivesh Sivnarain en trois sets.
Chez les cadettes, Zaynah Sadoolah et Ivana Desscann ont pris la mesure des représentantes du Congo-Brazzaville, Beria Francelle Gamago/Fransnelle Miandengue en trois manches pour accrocher la cinquième place. Pour rappel, ces jeunes sélectionnés font partie de la présélection pour les Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) qui se tiendront sur le sol mauricien dans deux ans. Il faudra maintenant cravacher dur. Sachant que ces jeunes ont de gros potentiels, ils devront faire preuve de beaucoup de maîtrise à l’avenir et aussi être à la hauteur des espoirs placés en eux. Ils ont du pain sur la planche et ont intérêt à se ressaisir au plus vite.