Les pongistes reprendront le chemin de l’entraînement dès lundi prochain, 14 janvier. Les choses sérieuses reprendront donc dans moins d’une semaine. Ce qui, dans un ordre d’idée purement technique, aidera les techniciens à préparer les différents objectifs dans le courant de l’année.
L’élite, sous la conduite du Directeur technique fédéral (DTF) Patrick Sahajasein, et de l’entraîneur national Rajessen Desscann, répétera ses gammes de 16 heures à 19 heures, dès lundi. Les jeunes du tout nouveau concept, Baby Ping Elite, s’entraîneront également pendant ces mêmes horaires.
« Chacun aura son aire d’entraînement. Mais à l’avenir, nous pourrons faire appel aux aînés pour encadrer les plus jeunes », souligne Rajessen Desscann.
Parrallèlement, la jeune élite, issue du projet Baby Ping reprendra le chemin de l’entraînement le même jour. Mais les horaires s’étaleront de 15 heures à 17 heures.
« En ce début de saison, nous allons mettre l’accent sur la régularité. Les mécanismes sont un peu rouillés en début de saison. Alors il y aura quelques bases qu’on devra reprendre », explique Rajessenn Desscann.
L’heure sera aussi au conditionnement physique. « L’année sera assez longue. Ils doivent pouvoir tenir le coup. » En ces temps de reprise, il s’agira de travailler sur les objectifs à court et moyen termes. « Nous devons préparer les grandes échéances dans les meilleures conditions. Nous avons les Jeux de la CJSOI dans un an. Pendant cette année, si tout se passe bien, les pongistes arriveront dans les meilleures conditions », conclut Rajessen Desscann.
Pas de changement au sein du staff technique
Le staff technique de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT) ne changera pas, du moins pendant la saison 2013. L’organigramme, qui a placé le Directeur technique fédéral Patrick Sahajasein tout en haut de la pyramide, sera composé de l’entraîneur national Rajessen Desscann, suivi des autres coaches, à l’instar de Jean-Niclès Chowree, Dean Chang Kee et Ricardo André. « Nous avons de la chance d’avoir ces coaches pour nous épauler dans la préparation », affirme Rajessen Desscann. Les coaches cités sont tous détenteurs d’un certificat de niveau 1 de la Fédération internationale de tennis de table (FITT).