Le tennis de table mauricien est en fête. Hier après-midi au gymnase Deux Canons à Sainte-Clotilde, les pongistes ont conservé leur couronne dans la compétition par équipes en prenant la mesure des Réunionnais, les deux finales s’étant soldées sur le score de 3-1 en faveur des Mauriciens.
Deux finales épiques, à la hauteur des espérances, qui n’ont pas manqué de ravir le public présent en grand nombre dans les gradins. Widaad Gukhool, capitaine de la sélection féminine, et Akhilen Yogarajah (fer de lance chez les messieurs) ont été tout simplement époustouflants.
Tout avait pourtant mal débuté le matin pour les filles, qui avaient été battues par les Maldives (2-3) avant d’affronter l’équipe réunionnaise en finale. « Le mental n’était pas au beau fixe avant d’aborder cette finale mais nous avons donné le maximum », explique Widaad Gukhool.
En effet, opposée d’entrée à la n°1 réunionnaise Muriel Rivière dans le premier simple de cette finale de la poule, Widaad Gukhool l’a facilement emporté (11-3, 11-5. 11-7) pour donner l’avantage à Maurice. Chloé Santanon a pour sa part rétabli l’équilibre pour La Réunion (9-11, 10-12, 8-11).
En double, Chowree et Gukhool ont repris l’avantage en dominant Rivière et Audrey Picard (11-9, 11-5, 6-11, 11-3 et 12-10) avant de conclure en beauté par l’intermédiaire encore une fois de Widaad Gukhool, qui s’est offert Santanon 11-9, 11-9 et 11-2.
« C’est surtout au mental que nous avons fait la différence. Nous avons sorti le grand jeu face à une équipe redoutable qui évoluait, qui plus est, devant son public. Nous sommes très fières de notre performance et nous ne sommes pas encore rassasiées. Je tiens à remercier tous ceux qui ont cru en nous et qui nous font confiance. C’est une énorme satisfaction », avoue Widaad Gukhool. À noter que l’équipe championne est également composée de Caroline Ramasawmy, Pratna Jalim et Ruqqayah Kinoo. Les Maldives ont pris la troisième place.
Du coté masculin, les Mauriciens ont également été poussés dans leurs derniers retranchements. C’est Akhilen Yogarajah qui a mis les siens sur orbite en dominant d’entrée Fabrice Balazie (11-6, 7-11, 11-9, 7-11 et 11-2) avant que Brian Chan Yook Fo ne laisse des plumes contre Cédric Agathe (12-14, 7-11, 11-6 et 6-11). Rhikesh Taucoory a redonné l’avantage à Maurice 2-1 en battant Sébastien Maillot (7-11, 11-6, 11-9 et 11-9), avant qu’Akhilen Yogarajah n’assène le coup de grâce à La Réunion en prenant la mesure de Cédric Agathe (2-11, 12-10, 12-10 et 11-8).
Rhikesh Taucoory, la force tranquille et joueur le plus expérimenté de la sélection à 27 ans seulement, était aux anges. « Brian Chan Yook Fo et moi-même sommes les plus expérimentés, mais nous avons de la chance de faire partie d’un groupe avec des jeunes de qualité. Cette victoire d’équipe démontre à quel point nous sommes complémentaires », fait-t-il ressortir.
Les autres médaillés d’or sont Allan Arnachellum et Wasiim Gukhool. La Grande île est venue compléter le podium.