Une délégation de représentants d’une quarantaine d’entreprises mauriciennes participera, les 8 et 9 juin prochains, à Source Africa. Cette manifestation commerciale, qui se tiendra à Cape Town, en Afrique du Sud, réunira plus de 180 exposants venant de plusieurs pays africains. Quelque 1 500 professionnels de l’industrie de l’habillement sont attendus à ce rendez-vous du textile africain.
L’objectif principal de Source Africa est d’attirer fabricants, fournisseurs, acheteurs et pourvoyeurs de services et de leur permettre de constater les capacités des entreprises africaines à fabriquer tout un éventail de produits et à offrir une palette de services aux acheteurs internationaux. L’événement vise à promouvoir les produits africains et à augmenter leur part de marché, non seulement au plan régional mais également au niveau international, tout en donnant un coup de pouce aux échanges commerciaux extérieurs des pays concernés.
Enterprise Mauritius, qui aura la charge de conduire la délégation d’entrepreneurs mauriciens, veut rehausser davantage la visibilité de Maurice comme « Preferred Next Door Partner » et booster les exportations vers l’Afrique du Sud. Des entreprises spécialisées dans la confection de pull-overs, de t-shirts, polo-shirts, jeans, complets et autres accessoires seront présentes à Cape Town. Enterprise Mauritius a prévu d’organiser un défilé le 8 juin pour démontrer le « savoir-faire » des fabricants locaux.
Arvind Radhakrishna, Chief Executive Officer (CEO), se réjouit de la progression des exportations vers l’Afrique du Sud, observant que « ce pays se positionne comme le troisième marché en importance pour l’industrie textile et de l’habillement de Maurice ». Les milieux concernés affirment qu’avec l’expérience acquise pendant des décennies et les progrès technologiques au niveau de la fabrication, Maurice est devenu un fournisseur de renom de produits de grande marque, tels Calvin Klein, Adidas, Woolworths, Tommy Hilfiger, Puma, River Island et Levi.
La communauté des affaires en Afrique du Sud, soutient-on, est de plus consciente des bénéfices qu’elle peut tirer d’un partenariat avec des fabricants mauriciens. Par ailleurs, il est estimé que les opportunités d’accroissement des exportations ne cessent d’augmenter, surtout dans le sillage de l’extension des dispositions favorables de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA). Les opérateurs de l’industrie textile indiquent que de grands revendeurs américains sont en train de s’approvisionner dans la région vu les avantages que procure l’AGOA.
D’autre part, Source Africa représente aussi une occasion pour les opérateurs économiques de discuter des possibilités de développement de l’industrie textile et de l’habillement en Afrique. Dans les milieux concernés, on s’attend donc à ce que des acheteurs internationaux se manifestent, considérant que « l’industrie africaine démontre sa capacité à satisfaire la demande en produits de qualité ».