Total Mauritius a procédé hier à l’inauguration de la nouvelle barge Congo affrétée par Total Marine Fuels. Cette barge a accosté sur le quai de Port-Louis dans le cadre du développement de l’activité « bunkering » de Total à Maurice. Le Congo, une barge construite il y a deux ans avec une double coque et un soutage de 4 000 tonnes, est désormais le plus grand pétrolier ravitailleur opérant dans les eaux mauriciennes. Lors du lancement de la nouvelle barge, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Ashit Kumar Gungah, ainsi que le ministre de l’Économie océanique, des Ressources marines et de la Pêche, Premdut Koonjoo, ont procédé à l’inauguration du Congo, à la Cruise Jetty, aux Salines. Anne-Solange Renouard, directrice générale de Total Mauritius, et Frédéric Vazzoler, Global Sales & Development Director de Total Marine Fuels, étaient également présents.
Total Mauritius n’a eu de cesse d’investir dans l’augmentation de la capacité de stockage des soutes au sein de la zone portuaire (MCFI) depuis 2006. Avec l’arrivée de la barge, MT Minorque, d’une capacité de soutage de 1 500 tonnes, en 2010, avait déjà permis d’augmenter de près de 50% l’activité de soutage à Port-Louis. Puis, en 2012, Total Mauritius a procédé à l’installation de nouveaux pipelines, donnant accès aux quais A/D/E/2/3/4 pour assurer la livraison directe de gazole et de fioul aux navires à quai. En 2014, deux bacs d’une capacité totale de 15 000 tonnes ont été convertis et équipés d’un système de chauffage adéquat pour stocker le Fuel Oil 380, le carburant le plus consommé par les navires de passage. Par la suite, le 14 juin 2015, Total Mauritius a effectué son premier import privé de Fuel Oil 380 pour répondre à la demande croissante du marché et, à ce jour, 24 000 tonnes de ce carburant ont été importées. « Pour assurer les activités de soutage, Total a, dès 2010, basé à Maurice la barge “Minorque”, d’une capacité de 1 500 tonnes. Le “Minorque” a largement contribué à la croissance significative (près de 50%) de l’activité de soutage à Port-Louis. Je tiens d’ailleurs à saluer tout l’équipage du “Minorque” pour ces cinq années au cours desquelles il a ravitaillé plus de 1 000 navires et contribué fortement à ce que Maurice soit reconnue comme un port de soutage idéalement situé dans l’océan Indien. Le “Minorque” va maintenant opérer sous d’autres latitudes et nous lui souhaitons encore de belles années d’activités. Aujourd’hui, pour mieux répondre à la demande, il est impératif de disposer d’une barge ayant une plus grande capacité d’optimiser les opérations de soutage. L’arrivée de la barge “Congo”, affrétée par Total Marine Fuels, est donc un événement important. Cela démontre que Total est confiant que le potentiel du développement de l’activité marine à Port-Louis est bien réel », a expliqué Anne-Solange Renouard, directrice générale de Total Mauritius. Inaugurée par le ministre du Commerce et de l’Industrie et celui de l’Économie océanique, des Ressources marines et de la Pêche, la barge Congo permettra à Total d’aller de l’avant dans des projets d’augmentation des activités de soutage. « Environ 1 600 bateaux transitent dans les eaux sud-africaines tous les jours et plus de deux tiers de ces navires utilisent la route Maurice–Madagascar. Il est donc nécessaire de revoir notre logistique et notre capacité de soutage dans l’île. Total Mauritius s’est toujours attelé à développer les activités portuaires en ce qui concerne le transport et le stockage du fioul dans le pays. Grâce à la barge Congo, on pourra logiquement augmenter notre capacité de stockage en accommodant plus de navires », a expliqué Frédéric Vazzoler, Global Sales & Development Director de Total Marine Fuels.