La sélection mauricienne, qui se trouve actuellement sur place, dispute à partir de demain l’édition 2017 du Tour du Rwanda, longue cette année de 819 km. Les Mauriciens, au nombre de cinq sur l’épreuve, ont accueilli Matthew How, appelé en renfort pour pallier l’absence de Grégory Lagane, en phase de récupération.
Alors que Fidzerald Rabaye, pris par ses études, n’a pas été du voyage, Yannick Lincoln a été appelé, lui aussi, en renfort au sein du groupe. À ses côtés, Matthew How, qui évolue en Afrique du Sud, et qui portera pour la première fois le maillot de la sélection nationale, Christopher Lagane, vainqueur du Tour de La Réunion, Olivier Lecourt, vainqueur du Tour de Maurice, et Alexandre Mayer, qui a été de toutes les épopées victorieuses de la sélection cette année.
Cela dit, les Mauriciens seront confrontés à un souci de taille : le niveau. Ils auront en effet en face d’eux du très lourd. De la Dimension Data, coachée par un certain Andrew Smith, à la formation autrichienne Tirol Cycling Team, qui abrite le vainqueur du précédent Tour du Rwanda Valens Ndayisenga, à l’Interpro Cycling Academy de Julien Amadori, qui a des comptes à régler avec la sélection mauricienne.
Au départ de cette épreuve, Maurice n’aura pas de leader désigné, selon le DTN Michel Thèze, qui a pris l’avion pour le Rwanda hier. « Tout dépendra du classement des coureurs à l’étape », explique le Français. Pourtant, les coureurs eux-mêmes ne se font pas d’illusions quant à un éventuel classement.  « Ce sera un tout autre niveau que celui que nous avons connu jusqu’ici », avait déclaré Olivier Lecourt après son Tour de Maurice victorieux.
Il n’empêche que les Mauriciens ont mis tous les atouts de leur côté en poursuivant leur préparation après la course. « Les coureurs sont restés actifs après le Tour de Maurice. Ce sont les plus en forme qui seront sur le Tour », avait encore souligné Michel Thèze. Le Rwanda, surnommé le pays aux mille collines, porte bien son nom. Le Tour est devenu une épreuve internationale depuis 2008, depuis que la Fédération rwandaise de cyclisme (FERWACY) a décidé de donner plus de portée à sa course.
D’ailleurs, pour une idée de la diversité de ce Tour si particulier, on retrouve sur le podium de 2010 les Érythréens Daniel Teklehaimanot, sous les couleurs d’Orica-Green Edge, Natnaël Berhane (Team Europcar), et le Sud-Africain Reinhardt Van Rensburg (Argos Shimano).