Depuis quelques années, les agents maritimes réclament des frais supplémentaires de 2,5 % sur le transport des marchandises. Pour Nelson Mirbel, de Safety Cargo Ltd, ce sont les consommateurs qui payent pour cela.
Pour chaque marchandise transportée de l’étranger vers Maurice, un supplément de 2,5 % de la valeur du fret est réclamé aux importateurs. Nelson Mirbel de Safety Cargo Ltd tient à dénoncer cette pratique qu’il juge « abusive » au détriment des consommateurs. « Quand l’importation coûte plus cher, cela se répercute sur les consommateurs. Ce sont eux qui doivent payer pour les frais supplémentaires. »
Interrogé sur la question, un agent maritime laisse entendre que les 2,5 % représentent les frais de transfert d’argent à l’étranger. Il fait aussi ressortir que le taux de change fluctue et qu’il peut y avoir des changements entre le moment où l’argent est reçu à Maurice et le moment où il est transféré à l’étranger. Notre interlocuteur laisse aussi comprendre que c’est une pratique courante dans tous les domaines où il y a transfert d’argent.
Mais Nelson Mirbel maintient son point de vue. Il invite les associations de consommateur à s’intéresser à la question.