Des propriétaires de villas situées aux morcellements Jubhoo et Ramdany, à Trou-aux-Biches, ont été pris en contravention samedi dernier par un Tourism Enforcement Officer (TEO) de la Tourism Authority (TA) après une descente des lieux.
Selon nos informations, cet officier s’était rendu sur place après avoir été informé par un habitant de Curepipe que les occupants auraient loué des villas à des Mauriciens à des prix « against morality and public order according to Tourism Authority ». L’officier de la TA a consigné une déposition au poste de police le même jour. Les contrevenants seront poursuivis sous une charge de Breach of Tourism Act.
Robert Desveaux, président de la Mauritius Tourism Authority, affirme que « nous allons sévir ». « Nous avons recruté des officiers pour en finir avec l’hébergement touristique illégal. L’objectif de cette opération est d’encourager les propriétaires des bungalows, villas et de maisons d’hôtes à respecter les normes. Il faut offrir aux touristes séjournant dans l’île, en dehors du circuit hôtelier, un niveau de confort que ce soit en termes d’hébergement, d’environnement et de sécurité ».