L’épreuve phare de la journée, The Turf Magazine Golden Trophy, ouverte aux coursiers détenant un Rating de 55 ou plus sur 2200m, constituera la dernière épreuve préparatoire en vu du prochain Ruban Bleu programmé pour 4 septembre prochain. Même s’il s’était contenté de la deuxième place derrière Scotsnog à ses débuts sur 1850m lors du dix-septième acte, Parachute Man, qui cherche sa qualification dans le Maiden, se présente comme le cheval à battre dans ce Groupe 3. Ses principaux adversaires ne sont autres que Bouclette Top et Night In Seattle.
Le favori
Ricky Maingard avait tenté le pari d’aligner Parachute Man directement sur 1850m pour son baptême du feu sur notre turf il y a trois semaines dans la troisième manche du championnat des 4-ans — il avait déjà fait débuter Rudi Rocks directement dans le Maiden en 2011. Piloté par Stephen Baster ce jour-là, cet imposant coursier de 564kg, bien que n’étant visiblement pas fin prêt, avait réalisé la meilleure fin de course en dépit d’avoir évolué à l’extérieur, pour échouer à 0.80L de Scotsnog, qui manquera à l’appel ce samedi vu qu’il a contracté une petite fièvre. Depuis, ce fils du célèbre High Chaparral, ancien champion appartenant à Sir Alex Ferguson, a eu l’occasion d’améliorer sa condition physique comme l’attestent ses derniers galops. Ce grand cadre se plaira avec le rallongement du parcours et gageons qu’il bénéficiera d’une monte plus rigoureuse sous la conduite de Rye Joorawon, qui revient après suspension. Parachute Man a gagné trois courses sur 1300m, 1600m et 2400m en dictant le train et a enlevé sa dernière victoire en évoluant en deuxième position. Son bon pas initial sera un atout majeur pour lui, car au cas où Vettel, l’éventuel meneur, tente de réduire l’allure, il pourrait se permettre de lui disputer le commandement, d’autant qu’il s’élancera de l’extérieur et qu’il n’aura que 52kg sur le dos. Greys Inn Control et Bold Inspiration, mieux placés dans les stalles, devraient également se retrouver au sein du peloton de tête. S’il y a lutte à l’avant, Joorawon pourrait se contenter de suivre. Il pourrait alors se permettre de démarrer de loin, son poids plume aidant, pour mettre à l’épreuve la tenue de ses adversaires. Une victoire permettrait à Parachute Man, mais aussi à Night In Seattle, entre autres, de s’assurer une participation dans la Maiden Cup (60+) qui admettra également les chevaux détenant un Rating de 55 ou plus.
Les challengers
Ramapatee Gujadhur comptera sur Bouclette Top et Vettel pour défendre ses couleurs. Le premier nommé a été acquis pour épauler les Bulsara et Kremlin Captain dans les classiques. Il s’était contenté de la troisième place à 5.85L de Kremlin Captain à ses débuts dans la Barbé Cup sur 1600m. Depuis, il a peaufiné sa préparation axée sur la tenue en compagnie de Vettel avant de travailler sa vitesse mardi matin. Il est bon de souligner que Bouclette Top n’avait été qu’un simple figurant lors de ses deux sorties sud-africaines sur 2000m et 2450m en compagnie très relevée. Il a toutefois brillé sur 1800m par la suite. Avec 61kg sur le dos, sa tâche n’est pas aussi évidente face à de meilleurs coursiers sur la distance. Cependant, le départ intervenant dans la descente, il ne devrait pas trop s’user sur la partie initiale et si la course n’est pas lancée sur des bases élevées, sa classe naturelle peut lui permettre de réussir l’exploit.
Night In Seattle tentera également le pari osé de passer directement d’un 1400m, où il reste sur une victoire, à un 2200m. Cet élève de Gilbert Rousset a travaillé sur deux tours en quelques occasions afin d’aborder la distance avec assurance, et il semblerait que ce travail ait porté ce fruit. Il faut faire ressortir que lors de son unique tentative sud-africaine sur 2400m, Night In Seattle avait pris la quatrième place à 1.55L du vainqueur. Tout comme Parachute Man, il est à la recherche d’uns qualification d’office pour le Ruban Bleu étant donné que son Rating local se situe à 57. C’est ce qui explique son handicap de 52kg dans cette épreuve. Si c’est Fayd’Herbe qui l’a systématiquement piloté à l’entraînement, c’est le light weight Swapneel Rama qui sera en selle samedi. De sa deuxième ligne, il ne devrait pas éprouver des difficultés à trouver les barres non loin des meneurs avant de faire valoir son excellent finish dans la ligne d’arrivée.
Les outsiders
Vettel demeure un des meilleurs stayers de l’île. Il l’a prouvé l’année dernière en s’offrant le Maiden de bout en bout, ainsi que ses deux courses suivantes sur 2100m et 2200m. Après une rentrée discrète sur 1650m, ce bai brun de 8 ans avait été retiré lors de la seizième journée après qu’il eut contracté une fièvre. Il a bénéficié des traitements adéquats pour vite reprendre le chemin de l’entraînement. Du reste, il a souvent été aperçu travaillant en compagnie de Bouclette Top durant ces dernières semaines. Vettel excelle dans la course à l’avant et c’est sans doute la tactique qu’il tentera d’adopter une fois encore. Nous le voyons capable de déborder Bold Inspiration et les autres assez facilement malgré sa septième ligne pour s’installer en tête. Guillambert demeure redoutable sur les chevaux courant à l’avant. S’il parvient à bien doser les efforts de sa monture, Vettel peut créer la surprise.
Sans vouloir diminuer ses qualités, on persiste à croire que Bold Inspiration avait profité des circonstances pour s’imposer et ouvrir son compteur lors de la seizième journée sur 1850m. Ce jour-là, le coursier de Rameshwar Gujadhur avait eu le loisir de dicter son propre rythme avant de résister à Gharbee, qui montait de classe. Vu son gabarit, le parcours rallongé ne devrait pas lui poser de problèmes. Sa première ligne constitue un avantage certain, mais face à Vettel, il pourrait se contenter de suivre en deuxième position. Ce qui l’autoriserait de se battre pour un petit chèque. Si Greys Inn Control a évolué en excellente compagnie en Afrique du Sud, en revanche, il a pris du temps pour trouver ses marques sur notre turf. Il a réalisé un début de saison 2016 honorable avec une victoire et deux troisièmes places en trois sorties. Le rallongement de la distance est à son avantage à se fier à sa conformation. Il a d’ailleurs travaillé sa tenue en compagnie de Bold Inspiration ces derniers jours. Pour la victoire, ses chances ne sont pas évidentes, mais avec son léger handicap, il mérite un certain crédit pour les places en fin des combinaisons.
Man to Man n’a pas été si ridicule à sa rentrée après presque deux ans d’absence dans la Barbé Cup, bien qu’il affichait une surcharge considérable sur la balance. Cette course semble lui avoir fait du bien comme en témoignent ses deux derniers galops en compagnie de Wing Man et Urbi Et Orbi. Cependant, face à ses adversaires du jour, la partie s’annonce compliquée. Rampart Ice avait été acquis spécialement pour le Maiden. Après des débuts prometteurs, il a été de moins en moins performant. Gageons qu’il était dans un off-day il y a trois semaines lorsqu’il échoua à 14L de Scotsnog sur 1850m et qu’il nous montrera un meilleur visage cette fois. Diamond Light n’avait pas si mal fait malgré le manque de rythme à sa dernière sortie sur 1850m. Il a fait ses preuves sur la distance, mais il est déjà à sa sixième saison chez nous et pourrait se contenter d’un accessit en cette compagnie.