À la suite d’une réunion tenue jeudi, le conseil d’administration de l’Université de Maurice (UoM) – présidée par le pro-chancellier Soodursun Jugessur – maintient l’idée d’une restructuration de l’université. C’est ce qui ressort d’un communiqué émis par l’UoM. L’institution précise que le conseil prendra en considération tous les points appropriés avant d’aller de l’avant.
« The Council of the University of Mauritius has met in the presence of all members and has agreed to move forward with the restructuring of the UoM and to look into all the relevant aspects including academic, non-academic and financial ones. The Council has also agreed to meet the Chairperson of the external Task Force for discussions and clarifications », fait ressortir le communiqué. Le Mauricien a sollicité l’administration de l’UoM pour des précisions à travers une série de questions.
Le plan du Professeur Morgan sera-t-il adopté ?
Le plan du Professeur Morgan n’a pas été retenu depuis décembre 2010. Subséquemment, une adaptation est toujours sur la table des discussions au niveau du Conseil d’administration, quoi que le principe de la restructuration est déjà acquis depuis octobre 2011.
Quelles seront les nouvelles attributions du Registrar avec la restructuration ?
Jusqu’à nouvel ordre, rien ne change. Comme mentionné plus haut, les discussions continuent.
La restructuration entraînera-t-elle une redistribution des tâches avec plus d’attributions accordées aux responsables de facultés et une diminution de celles du Registrar ?
Encore une fois, le conseil n’a rien arrêté jusqu’à l’heure. Les discussions continuent.
Y aura-t-il un consensus entre le personnel académique et non-académique par rapport à la restructuration proposée ?
Non. À ce stade, il y a toujours une grande division à ce propos sur le campus de Réduit.
Quelle stratégie adoptera l’Université de Maurice pour sa concrétisation ?
Aucune stratégie ne peut être définie pour l’instant puisque la restructuration fait toujours elle-même l’objet de discussions au niveau du conseil.
Combien coûtera cette restructuration ?
Puisque le Professeur Morgan et subséquemment le sous-comité de l’ancien Conseil d’administration n’ont fait aucune étude détaillée ni de proposition sur les implications financières des deux plans proposés, le Conseil d’administration devra d’abord se pencher sur le plan proposé par la Task Force externe. Ce n’est qu’ensuite que les implications financières pourront être élaborées.
Comment sera-t-elle financée ?
C’est la question qui se pose en ce moment sur le campus.      
Quand débutera la restructuration ?
C’est une décision que prendra le Conseil d’administration en temps et lieu.
Combien de temps prendra sa mise en oeuvre ?
Cela dépendra de la version finale du plan et des ressources financières et logistiques qui seront mises à la disposition de l’Université.