Les habitants de Pereybère sont privés d’eau depuis pratiquement une semaine. Si dans un premier temps on associait la raison à des travaux de rénovation dans la région, il s’est avéré, plus tard, que ce sont les projets IRS et hôteliers dans le nord qui en sont la cause. « Nous ne recevons plus d’eau depuis quelques jours, ni pour consommer ni pour prendre notre douche. Le peu d’eau distribuée quelques jours avant était boueuse. Certaines personnes ont même dû aller prendre leur douche dans la salle de bain de la plage publique de Pereybère. Nous avons appelé la hotline de la CWA pour porter plainte, mais à ce jour la situation ne s’est guère améliorée », déclare une habitante.
En effet, d’une source de la Central Water Authority (CWA), nous apprenons que plus de 150 plaintes ont été enregistrées sur la hotline 170. Depuis vendredi, des camions-citernes font le tour dans le nord pour fournir de l’eau à des habitants, en particulier ceux à Pereybère. « La fourniture a apparemment été stoppée depuis le début de la semaine. Certaines personnes ont porté plainte au début de semaine, d’autres à la fin. Certains habitants ne l’ont réalisé que quand leurs réservoirs d’eau ont été complètement vidés », nous confie une autre habitante.
Malgré les nombreuses plaintes, les habitants du nord étaient toujours privés d’eau à samedi. En effectuant, lors d’une petite virée dans la région pour mener une enquête, nous sommes tombés sur des entrepreneurs qui entamaient des travaux de rénovation. Un ingénieur nous confie que les travaux ont pris fin depuis jeudi et dit ne pas comprendre pourquoi la fourniture d’eau n’a pas été rétablie. « Normalement, il y a deux connexions dans le nord, l’ancienne qui alimente les habitants de Pereybère et une nouvelle qui alimente les projets hôteliers, IRS et villas dans la région. Si je ne me trompe pas, ce sont ces projets de construction dans le nord qui bénéficient de la nouvelle connexion qui en sont la cause », dit-il.
Plus loin, nous tombons sur des ingénieurs de la CWA qui sont venus faire un constat des lieux. « Effectivement, nous avons reçu plus d’une centaine de plaintes depuis ces derniers jours. Pourtant, les travaux ont pris fin depuis jeudi et la CWA a rétabli la fourniture. Mais, selon les habitants, ils n’ont toujours pas d’eau. Nous essayons d’identifier le problème », affirme un ingénieur.
Interrogé sur les projets de construction, il explique qu’il est fort possible qu’ils en soient la cause. « Nous avons pris 20 000 m3 d’eau de l’Irrigation Authority dans le nord pour remplir le réservoir La Nicolière qui devait être utilisé pour servir les habitants du nord. Les nouveaux tuyaux installés pour ces projets auraient pu aspirer toute l’eau quand la CWA a rétabli la fourniture. Raison pour laquelle les habitants sont toujours privés d’eau. Il faut que nous nous penchions sur ce problème et nous prendrons les mesures nécessaires à partir de lundi », ajoute-t-il.
Entre-temps, les habitants seront-ils laissés sans eau ? « Les camions-citernes continueront à fournir de l’eau aux habitants de Pereybère jusqu’à ce que nous apportions une solution », dit-il.