Photo illustration

La grogne persiste chez les étudiants de l’University of Technology (UTM), qui se disent dans le flou. Malgré l’annonce du Premier ministre concernant la gratuité de l’éducation tertiaire, ceux ayant intégré cet établissement de l’est en août dernier se retrouvent avec une demande de paiement.

En effet, Rs 22 300 leur sont réclamées pour les ‘tuition fees’ ainsi que Rs 3 800 pour les frais d’administrations.

La Student Union est en attente d’un communiqué détaillant noir sur blanc les paiements requis. « Ce n’est vraiment pas juste. Ce que nous avons compris, c’est que ceux qui sont arrivés en août devront payer et les autres non. Nous attendons des clarifications officielles », soutient Ridwaan Poordil, secrétaire de l’union.

« Les parents de plusieurs étudiants n’ont pas gardé d’argent pour les paiements suite à l’annonce du Premier ministre en décembre. Ils ne savent pas comment payer ces frais. Nous espérons que la ministre viendra de l’avant », a-t-il conclu.