Après une longue période de fermeture, le Waterpark s’apprête à rouvrir ses portes. Le Sugar Investment Trust (SIT), gérant du site, a décaissé la bagatelle de Rs 350 millions pour la rénovation de ce parc aquatique, histoire de redonner vie à cette attraction populaire.

Pour sa réouverture, le SIT a choisi de miser sur l’innovation. Au programme : une salle de cinéma de 5D à 7D, une salle de jeux électrotechniques avec casques de réalité virtuelle, un nouveau restaurant pouvant accueillir environ 200 personnes, une nouvelle salle de contrôle reliée à 98 caméras de surveillance, une rénovation du manège de chevaux, de nouveaux toboggans, des autos tamponneuses, une piscine à vagues, un nouveau jet d’eau, un bateau pirate et une “raft river”, entre autres.

Le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, s’est rendu sur les lieux jeudi après-midi afin de constater de visu l’avancée des travaux de rénovation. Il a visité toutes les nouvelles infrastructures mises en place en présence des dirigeants du SIT. Et de rappeler à l’issue de sa visite que ce parc d’attractions était en rénovation depuis 2013.

« Nous avons fait appel à plusieurs consultants dans le passé en vue de trouver des promoteurs pour reprendre les activités du Waterpark en partenariat avec le SIT. Malheureusement, nous n’avons pas eu de promoteur répondant favorablement à nos appels. Suite à cela, le conseil d’administration du SIT a décidé de prendre les devants et de démarrer les travaux de rénovation. Il a ainsi dû faire appel à une compagnie canadienne, qui s’est montrée intéressée à entreprendre la rénovation du parc », a-t-il détaillé.

Retrouvez plus de détails dans Le Mauricien du 21 septembre.