Le 12e colloque annuel sur le VIH/sida se tiendra à Maurice du 13 au 15 novembre sur le thème « redynamisons la riposte ». Il vise à renforcer la coopération entre les États de l’océan indien. Les professionnels de santé auront des échanges sur leurs pratiques et pourront mettre à jour leurs connaissances scientifiques sur la prise en charge de l’infection. Par ailleurs, 12 laboratoires privés ont été enregistrés par le ministère de la Santé pour procéder à des analyses du VIH/sida. Néanmoins, les résultats doivent être confirmés par le département de virologie de Candos. 1 203 cas dont 70 chez les femmes ont été dépistés entre janvier et août 2013.
80 000 à 90 000 tests de dépistage sont effectués chaque année au laboratoire de virologie de Candos. 22 cas en moyenne ont été recensés officiellement à Maurice pendant le mois d’août 2013 par les services du ministère de la Santé.
Le nombre de personnes vivant avec le VIH/sida est estimé à 10 600 à Maurice. 548 cas étaient dénombrés entre 2006 et 2010, soit 46 cas en moyenne par mois. Le nombre de cas a diminué à partir de 2011 et s’élève à 401 cas durant cette année soit une moyenne de 33 cas par mois. En 2012, le ministère de la Santé a enregistré 320 cas soit 27 cas en moyenne par mois.
Le ministère de la Santé explique que l’épidémie de VIH/sida dans l’île est « concentrée » et non « généralisée » suite aux mesures de prévention. Il indique que 5 690 toxicomanes étaient en traitement de substitution de la méthadone et 6 000 avaient adhéré au programme d’échange de seringues en août 2013.
Par ailleurs, des Day Care Centres pour accueillir les personnes infectées par le VIH/sida ont été ouverts dans les hôpitaux régionaux de Jeetoo (Port-Louis), de SSRN (Pamplemousses), de Victoria (Candos) et de Nehru (Rose-Belle). 95 % des femmes enceintes porteuses du VIH/sida suivent un traitement pour prévenir la transmission de la mère à l’enfant. 86 % des patients vivant avec le VIH/sida, soit 2 012 malades, reçoivent un nouveau médicament (ARU drug).
En outre, les tests de dépistage et les services-conseils ont été décentralisés dans les Area Health Centres et les Community Health Centres. Le laboratoire de virologie de Candos a été doté de machines pouvant déterminer la charge virale.
5 682 cas de VIH/sida ont été dépistés à fin août 2013.