A une semaine de la visite du pape, la capitale est en ébullition et le compteur des sites de réservation d’hôtels en ligne s’affole. Depuis l’annonce de l’arrivée du pape François à Maurice, les hôtels, auberges et autres chambres d’hôte affichent quasi complets, au point même où quelques pèlerins sollicitent les entreprises, à proximité du site de Marie, Reine de la Paix pour les héberger.

Week-End a tenté l’expérience et est allé à la chasse au logement, histoire de voir comment s’organisent les Mauriciens à la veille de ce grand événement.

“Enn madam fransez fek demann mwa si mo pe loue lasam lao”, nous confie une commerçante de la rue Mère-Barthélémy à Port-Louis. A l’étage de son snack, le propriétaire de l’immeuble de trois étages loue des espaces bureaux, pour le moment encore vides. “La dame m’a même dit qu’elle n’avait pas besoin de lit et qu’elle avait juste besoin d’un endroit pour dormir afin d’être aux premières loges lundi, le jour de la messe”, nous dit-elle. En effet, ils sont plusieurs à chercher un lieu d’hébergement pour quelques jours afin d’être parmi les premiers à arriver sur le site.

Une chambre d’hôte demeure en effet une option plus pratique et moins coûteuse que celle des grands hôtels de la capitale.
Sur les sites de réservation en ligne comme Airbnb, où les hôtes proposent un logement aux clients pour une courte durée, et ce à moindre coût — de Rs 1 500 à Rs 2 000 par jour dépendant de la superficie de la propriété -, la majorité des hébergements dans la région de Port-Louis sont réservés pour les 7, 8 et 9 septembre. D’ailleurs, sur le site mauricien de réservation en ligne Marideal la tendance est la même et la demande va crescendo à quelques jours de la grande messe. “Il y a effectivement beaucoup de demandes à Port-Louis depuis l’annonce de la visite du pape à Maurice”, souligne Christopher Rainer, fondateur et CEO de Marideal.

Des offres promotionnelles
Il explique, par ailleurs, que la clientèle est à la fois composée d’étrangers et de Mauriciens. “Il y a vraiment une clientèle très variée. La visite du pape amène quelque chose de très positif. Il s’agit d’un événement incontournable pour les Mauriciens, mais aussi pour la diaspora mauricienne qui se déplace en masse pour cette visite. C’est pour cela que nous lançons la semaine prochaine des Pope deals, avec des offres promotionnelles sur les ‘day packages’ et activités, entre autres”, ajoute ce dernier.

Pour ce qui est des auberges, ou guest houses, l’on affiche aussi complet. Encore une fois, impossible de réserver, car plus aucune chambre n’est disponible, nous dit-on. Des chambres qui varient de Rs 700 à Rs 1 500 par jour. “Il y aura à peu près 3 000 Réunionnais à Maurice pour la visite du pape et les auberges quatre-bornais et rose-hilliens généralement occupés par ces derniers sont déjà remplis”, explique Sarah M., habitante de la ville des fleurs. Une aubaine pour ces petits propriétaires d’auberges qui auront d’autres clients que des amoureux de passage

Même scénario du côté des grands hôtels. “Je vous conseille de faire vite si vous souhaitez réserver”, nous confie un employé du Champ de Mars Hotel. S’il reste quelques chambres de libres, ce ne sera pas pour longtemps. A Rs 2 750 par jour, ce n’est pas donné à tout le monde. Et même son de cloche du côté de l’hôtel Saint-Georges. “On n’a plus de chambres du tout. Depuis l’annonce de l’arrivée du pape, les gens ont commencé à appeler pour réserver”, nous explique-t-on. Une option certainement pas destinée aux petites bourses, car l’on compte près de Rs 4 000 pour une nuit. Et au Labourdonnais Hotel où l’on compte Rs 8 000 par nuit, “on n’a pas plus de chambre pour les dates que vous souhaitez, madame. Néanmoins, nous avons encore une dizaine de chambres au Suffren”, nous dit-on.

Bref, plus qu’une semaine pour s’organiser avant le jour J. Et si certains ont été plus malins pour réserver plusieurs semaines à l’avance, les retardataires eux sillonnent les rues de la capitale pour trouver une bonne affaire, quitte à demander aux salles de rédaction avoisinantes de les accueillir pour la nuit