Après le Quatre Bornes VBC et le Faucon Flacq Camp Ithier VBC, le Port Louis Red Star est devenu la troisième formation à décrocher son visa pour les demi-finales de la Coupe de l’Indépendance en volley-ball. Lors de l’unique rencontre tenue hier soir au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas, l’équipe de la capitale, qui avait obtenu un bye au premier tour, a repoussé le challenge de l’Association Sportive Jeunesse Chebel sur le score de 25-15, 25-20 et 25-22.
Au cours de la première demi-finale prévue demain soir (20h), le Port Louis Red Star croisera le fer avec le Faucon Flacq Camp Ithier VBC. En attendant ce débat qui s’annonce explosif, Sanjeev Jundoosing, entraîneur de cette formation, s’attend à une bonne prestation de ses protégés. « Ils sont conscients de l’enjeu qui demeure une place en finale. Nous visons certes loin dans cette compétition, mais il est évident que la partie ne sera pas aisée face à un adversaire aguerri ».
Concernant la rencontre disputée hier soir, Sanjeev Jundoosing souligne que l’absence du libero Michael Nanan, pour des raisons familiales, a compliqué la tâche du groupe, alors que plusieurs fautes directes ont été commises. « C’était notre première sortie de la saison et les joueurs ont paru manquer de repères », a-t-il souligné.
Le dernier demi-finaliste sera connu ce soir à l’issue de la rencontre Curepipe Starlight/Trou-aux-Biches Sharks. Le vainqueur sera aux prises avec le Quatre Bornes VBC vendredi. En lever de rideau ce soir (18h30), une place en finale sera en jeu dans la compétition féminine. Le Curepipe Starlight, finaliste malheureux de la dernière édition, affrontera le Quatre Bornes VBC.