Comme attendu, les sélections réunionnaises ont survolé le Tournoi de la CJSOI de volley-ball. Au gymnase de Champ-Fleuri à La Réunion samedi, les sélections mauriciennes, malgré leur combativité, n’ont pas pesé lourd lors des finales. La sélection masculine s’est inclinée sur le score de 16-25, 15-25 et 21-25, tandis que la sélection féminine a courbé l’échine également en trois sets (11-25, 16-25 et 16-25).
Les succès décrochés par les deux équipes réunionnaises -17 ans lors des dernières rencontres comptant pour la phase qualificative étaient déjà annonciatrices de leur domination en finale. Avec la politique de formation et des joueurs évoluant dans des centres de formation en France, il était évident que les équipes de l’île soeur seraient difficilement inquiétées. D’ailleurs, la sélection masculine n’a concédé aucun set tout au long de cette compétition, alors que la sélection mauricienne court toujours après un premier sacre dans cette compétition.
Après un début de tournoi prometteur, avec des succès face aux Seychelles, la bande à Nassrullah Loolmahamode devra repasser. Quant à son homologue réunionnais, Laurent Comorrasamy, il plaçait ce succès sur la dynamique du groupe et le fait que son équipe a évolué avec une certaine sérénité.
En féminin, Maurice a vite été ramenée à la raison, avec ce lourd score de 11-25 lors de la manche initiale. Alexei Elmire et ses coéquipières ont par la suite tenté de soutenir la comparaison, mais les Réunionnaises n’ont jamais lâché prise. D’autant qu’elles se sont montrées performantes aux services et aux réceptions. « Nous avons joué proprement et nous sommes montés en puissance au cours du match », faisait ressortir l’entraîneur David Françoise à la presse réunionnaise à l’issue du match.
Quant à la rencontre comptant pour la médaille de bronze, elle a favorisé les desseins des Seychelloises aux dépens des Mahoraises.