La Mauricienne Kimberley Lecourt de Billot est montée sur la troisième marche du podium aux Championnats d’Afrique de vélo tout terrain (VTT) qui ont eu lieu le week-end dernier à Durbanville, Cape Town en Afrique du Sud. C’est dans la catégorie juniors (dames) qu’elle s’est distinguée en cross-country, bouclant les quatre tours de circuit dans le temps de 1h06 :22. Elle progresse d’une place par rapport à 2013 où elle avait terminé au pied du podium. C’est la Sud-Africaine Bianca Haw qui s’est adjugé la médaille d’or avec une performance de 1h02 :48 devant sa compatriote Frances du Toit, deuxième en 1h04 :41. Pour  info, les trois premières du classement font partie de la Velo Life-BMC.
Par ailleurs, Yannick Lincoln est cette fois-ci tombé sur beaucoup plus fort que lui dans la catégorie élite hommes. Médaillé d’argent l’année dernière à Pietermaritzburg, le spécialiste mauricien a terminé à la 10e place après avoir bouclé les 8 tours du circuit en 1h49 :34. À noter que notre compatriote a été devancé par neuf vététistes du pays hôte. Philip Buys a conservé son titre acquis l’année dernière en s’imposant dans le temps de 1h39 :15. C’est Lourens Luus qui a pris la deuxième place à 5 secondes du vainqueur alors que Rourke Croeser est venu compléter le podium en 1h40 :06. À titre d’information, le plateau comprenait vingt trois vététistes.
Par contre, en élite dames, Aurélie Halbwachs n’a complété qu’un seul des six tours au programme. Elle a de ce fait dû se contenter de la septième place à l’arrivée sur huit concurrentes en lice. Le plus précieux métal est revenu à la Sud-Africaine Mariske Strauss en 1h29 :42. Le tiercé a été complété par ses compatriotes Samantha Sanders (1h30 :44) et Cherie Vale (1h33 :56). Pour rappel, Aurélie Halbwachs avait été médaillée d’argent l’année dernière comme Yannick Lincoln. Elle est tombée elle aussi sur beaucoup plus forte qu’elle cette année. L’unique représentant mauricien en descente (DHI), Nikhil Baggonauth, engagé dans la catégorie Youth, a pris la cinquième place sur cinq participants.  Il a été crédité d’un chrono de 3 minutes, 25 secondes et 4 centièmes. C’est François du Toit qui a été champion d’Afrique en 2 :34.07 devant Coenie Slabbert (2 :35.48) et Jesse Pauls (2 :50.84). Pour rappel, la piste de descente, sise à Contermanskloof, était longue de 1,29 km.