La direction de la compagnie de textile World Knits Ltd effectuera un plan de restructuration, afin de sauver plus de 2 000 emplois.

La restructuration comprendra ainsi le départ volontaire de 101 employés, ainsi que le remerciement de 81 employés, tous Mauriciens travaillant au sein de l’unité de production de Quartier Militaire.

“Tous les employés seront compensés adéquatement selon leurs années de service et recevront leur 13e mois de bonus sur une base de prorata. Des travailleurs étrangers seront également concernés par cette décision, dont la majorité est en fin de contrat. Ils obtiendront également leur bonus de fin d’année au prorata”, indique la direction. A noter que les 412 employés de l’unité de Phoenix ne seront pas inquiétés, ni les 1 100 employés de l’unité de production de Madagascar.

“Depuis plus de deux ans, nous avons fait tout notre possible pour éviter cette situation et renflouer les caisses, sans résultat. Cette décision est notre dernier recours”, affirme Joram Madnack, COO de World Knits Ltd. “Pour nous, il s’agit d’un véritable drame humain. C’est une décision qui a été extrêmement dure à prendre, car nous considérons tous ces employés comme des membres de notre famille. Malheureusement, nous sommes arrivés à un stade où si nous ne le faisons pas, l’existence même de la compagnie sera menacée, et par la même occasion, l’emploi de nombreuses autres personnes”, dit le COO.

Par ailleurs, le ministère du Travail a été informé de la décision de World Knits Ltd. Une rencontre a déjà eu lieu pour présenter le cas aux officiers du ministère afin de faciliter cette restructuration. “Nous ferons tout notre possible pour faciliter la transition des employés que nous allons remercier et les accompagner du mieux possible durant cette période difficile. Les licenciements se feront sur une base progressive de plusieurs ‘batches’ en fin septembre et en octobre. Cela donnera du temps à la majorité d’entre eux de se remettre sur pied.

De plus, un psychologue sera mis à la disposition de tous les employés pour les soutenir durant cette épreuve”, annonce Joram Madnack.