« Sekter tourism an kriz e Gayan fer koumadir pa konpran nanye ». Ce sont les propos tenus par le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, cet après-midi. Il s’exprimait sur la PNQ d’hier lors de la séance parlementaire. Un exercice de questions-réponses qui s’est soldé par une guerre de chiffres entre le ministre du Tourisme, Anil Gayan, et le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval.

Ce dernier considère en effet que la situation du Tourisme est « la pire que le pays ait connue durant ces dix dernières années », ne manquant pas de souligner la baisse conséquente des arrivées depuis janvier par rapport à la situation l’année dernière.

Il prévoit même que la performance pour les prochains mois sera négative par rapport aux années précédentes. Le ministre du Tourisme, lui, estime au contraire que la situation s’améliorera durant les prochains mois.

Ce qui a amené le leader de l’opposition à accuser le ministre du Tourisme de « jouer à l’autruche », ajoutant que « l’ignorance est pire que la bêtise ». Il a aussi souligné la tentaitive d’Anil Gayan de mettre tout sur le dos de la compagnie aérienne nationale, Air Mauritius. « Le ministre essaie de trouver un bouc-émissaire », a-t-il ajouté.

Il tire également la sonnette d’alarme sur le fait que ce secteur représente 24% du PIB, et génère 131 000 emplois à Maurice. « Gayan pe refiz konpran. Eski bann lotel bizin koumans ferme kouma lizinn textil pou ki gouvernman kompran? », a-t-il lancé.