Un accord régissant l’accès aérien entre les Maldives et Maurice est sur le point d’être signé. Une délégation des autorités maldiviennes sera à Maurice à la mi-février pour en finaliser les termes. La compagnie aérienne Mega Maldives souhaite pouvoir opérer sur cette destination avant le mois de juillet. Outre l’ouverture sur le marché touristique asiatique, le vol direct permettra également de renforcer la coopération entre les deux pays. Par ailleurs, la Financial Services Commission a signé un Memorandum of Understanding avec le Capital Market Development Authority of Maldives afin d’aider à mettre en place la réglementation nécessaire pour offrir les services financiers.
En juillet 2012, le gouvernement mauricien a proposé une ébauche de l’accord concernant l’accès aérien au gouvernement maldivien. La visite officielle du ministre des Finances, Xavier-Luc Duval dans l’archipel cette semaine, a réactivé ce dossier. La compagnie privée Mega Maldives ayant signifié son intérêt d’opérer un vol triangulaire Chine-Maldives-Maurice, le dossier avance à grand pas. « Comme il y a des aspects techniques qui concernent les techniciens, nous les avons invité à venir discuter des termes de l’accord à Maurice à la mi-février prochain », déclare Xavier-Luc Duval.
Avec ce vol direct, Mega Maldives facilitera l’accès au marché touristique asiatique à Maurice. En retour, il souhaite transporter les touristes africains vers les Maldives. Au-delà de l’aspect touristique, le vol direct facilitera la coopération entre les deux pays. Les Maldives ont sollicité l’aide de Maurice dans plusieurs secteurs, notamment la mise en place de services financiers. Dans cette optique, un Memorandum of Understanding a été signé entre la Financial Services Commission et le Capital Market Development Authority of Maldives.
Dans une rencontre avec le VPM mauricien, le gouverneur de la Maldives Monetary Authority, le Dr Fazeel Najeeb n’a pas manqué de souligner la bonne performance de Maurice et les raisons pour lesquelles son pays veut s’inspirer du modèle mauricien. « Malgré la crise vous avez une bonne croissance, vous êtes classé parmi le top 20 du dernier World Bank Doing Business Report, Moodys a revu votre Sovereign Debt de Baa2 à Baa1, l’inflation est encore relativement basse… autant de bonnes performances qui doivent nous inspirer. »
Au cours de cette visite, le VPM a également a eu une session de travail avec le Public Accounts Committee de l’assemblée maldivienne. Il a invité les membres, encore jeunes, à venir à Maurice, pour voir comment ce comité fonctionne ici.
Le gouvernement maldivien s’est dit très satisfait de la présente visite et souhaite qu’un nouveau dynamisme sera insufflé à la coopération entre les deux pays. Un comité mixte a été mis sur place pour faire le suivi.