- Publicité -

Meraki Art Tribe : Bâtir des ponts entre les talents et la scène

Meraki Art Tribe est une communauté artistique et culturelle qui offre de la visibilité aux artistes émergents mauriciens à travers la promotion et l’accompagnement de leurs projets. Derrière la création de cette plateforme, nous retrouvons Jean Patrick Pompeïa, jeune entrepreneur et artiste de 26 ans, animé par la volonté de restaurer une parité dans l’industrie de l’art. En moins d’un an, les valeurs prônées par sa start-up ont su convaincre. Le collectif est actuellement partenaire du Cascavelle Shopping Mall sur le concours musical Cascavelle Unplugged.

- Publicité -

Un an déjà que Meraki Art Tribe existe et que de chemin parcouru. La plateforme en ligne  www.merakitribe.art compte à ce jour une quarantaine d’artistes dont un profil international, reparti sous 7 catégories phares (Arts & Crafts, Body Art, Digital Art, Music, Painting, Performing Art, Upcycling Art) avec une totalité de 31 sous-catégories. Outre de répertorier les artistes, Meraki Art Tribe les accompagne à plusieurs niveaux, les aidant à montrer ce qu’ils font avec fierté et de grandir. Et ce, à travers une visibilité médiatique, des interviews vidéos, des enregistrement son, la création de portfolio, la co-création entre artistes, des workshops, et bien d’autres services. “Étant une communauté, nous mettons notre réseau à disposition de l’artiste. Nous sommes avant tout des facilitateurs, leur offrant un accompagnement adapté à leur besoin”, explique Jean Patrick Pompeïa, le CEO de Meraki Art Tribe.

Depuis peu, ils sont en partenariat avec le Cascavelle Shopping Mall sur Cascavelle Unplugged,  Jean Patrick Pompeïa est ravi de ce que cela représente pour les artistes émergents. En plus d’avoir l’opportunité de se produire sur scène le samedi 30 avril, les trois finalistes de ce concours musical seront encadrés et accompagnés artistiquement par Meraki Art Tribe à différents niveaux et en fonction de leurs besoins. Ce qui se traduit ici par être référencés sur leur site web pour une durée de 6 mois à un an, tout en bénéficiant d’un accompagnement gratuit pour les enregistrements audio et vidéo et autres formations. Une aubaine pour renforcer leurs compétences, les faire connaître du grand public et vivre une expérience unique. Jean Patrick Pompeïa tient à souligner que ce concours a mobilisé une cinquantaine de participants et qu’ils ont eu l’occasion de découvrir “des performances exceptionnelles.” Par ailleurs, la tribu a commencé à collaborer avec Cascavelle Shopping Mall en 2021, d’abord en assurant les animations et ateliers de la première édition de l’événement Meet the makers, dédiée aux artisans et créatifs de l’île. De cette première collaboration réussie, s’ensuivra plusieurs autres, jusqu’à Cascavelle Unplugged.

Meraki est un mot grec signifiant s’investir complètement dans un travail, avec toute son âme, son amour et sa créativité. Cette philosophie est inscrite au cœur même de l’ADN de Meraki Art Tribe, étant cette plateforme qui fédère différents profils d’artistes animés par ces mêmes valeurs. “Chacun des potentiels adhérents à cette communauté artistique passe par une étape de sélection afin que nous puissions évoluer avec des artistes qui ont une valeur commune”, souligne son fondateur. Artiste émergent, auteur-compositeur, multi-instrumentiste et peintre, Jean Patrick Pompeïa s’est toujours mieux exprimé à travers l’art. À 12 ans, il entend son père jouer à la guitare sur une plage. Captivé, il demande à ce dernier de l’initier à cet instrument. Au cours des années, le musicien a joué sur des scènes comme Jam for Unity, Dream Moods live, Baz’art, entre autres. Après ce coup de projecteur, Jean Patrick Pompeia atterrit au Club Med à Pointe aux Cannoniers où, de 2017 à 2018, il se surpasse et devient G.O polyvalent du Club Med. Une expérience enrichissante qui permet au jeune homme de développer ses capacités de création. “Ce parcours m’a permis de reconsidérer la place que l’art avait dans notre société et c’est de là qu’a émergé la volonté de changer et de faire évoluer la situation actuelle des artistes”, explique le jeune homme. Étant lui-même un artiste émergent, il a rencontré pas mal d’obstacles pour se professionnaliser, principalement dû au manque de cadre et de structure. “Qui plus est, j’avais également d’autres amis artistes dans la même situation”. Et comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, qui de mieux qu’un artiste, conscient des problèmes des artistes, pour répondre aux besoins des artistes. “Comment faire pour remédier à la situation si ce n’est que de s’unir autour d’une entité qui allait durer ? D’où la naissance de Meraki.”

Le projet trottait dans la tête de Jean-Patrick Pompeïa depuis deux ans. Toutefois, ce n’est que pendant le confinement 2021 qu’il a pris vie. “Je souhaitais pouvoir avoir un portfolio en ligne et également créer une communauté. Après une conversation avec des amis en février 2021, deux semaines plus tard, la plateforme d’annuaire d’artistes diversifiées a été officieusement lancée”. Meraki Art Tribe construit des ponts entre les nouveaux talents et l’industrie artistique. Croyant fermement que l’industrie de l’art et de la culture peuvent constituer un pilier important pour notre système économique local, Jean Patrick Pompeïa souhaite à son tour apporter sa pierre à cet édifice via cette plateforme. Déjà, son potentiel dans le secteur culturel a été reconnu lors de la 6e édition du Test Drive de La Turbine (incubateur et accélérateur d’entreprises du groupe ENL) étant désigné comme projet le plus impactant. “Ce qui a fait la différence, c’est surtout de parler au nom d’une communauté. Nous adressons les difficultés qui sont ancrées dans la réalité et apportons des solutions aux problèmes qui durent depuis toujours, notamment le manque de cadre et de structure des artistes”, conclut-il.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour