- Publicité -

Nécrologie – Anciens footballeurs : Trois anciennes gloires nous ont quittées

- Jacques Bauluck, figure emblématique de Mahébourg et ancien des Tamil Cadets, rejoignent les deux anciens du Racing Club, Ghislain Kenny et Sylvio Latour

Une des figures emblématiques du football mahébourgeois, Jacques Bauluck, s’est éteint aux petites heures du matin, lundi, d’une maladie, à l’orée de ses 72 ans (22 juillet). Lui qui a porté les couleurs du FUEL Youth et des Tamil Cadets avant de se consacrer entièrement, et pendant de très longues années, à la formation des jeunes à Beau-Vallon et à Mahébourg. Deux anciens du Racing Club de Maurice, nommément Ghislain Kenny et Sylvio Latour nous ont, eux, quittés dimanche. Le premier a été champion de Maurice de la saison 1977/78, alors que le second, qui avait raccroché les crampons précédemment, avait, permis aux clubs de réaliser le doublé en menant les juniors à la consécration.

- Publicité -

Tous ceux qui ont côtoyé Jacques Bauluck sont unanimes à reconnaître sa gentillesse et surtout ce souci d’aider les jeunes de la région. À Mahébourg, comme dans bon nombre d’endroits du sud du pays, au temps où il était footballeur. Son amour pour le football l’a ensuite conduit à s’occuper de la formation des jeunes. Parmi ceux formés et ayant évolué chez l’élite, on garde en tête les Norman Fozoo (ancien défenseur de la Fire Brigade), Dev Gopala (gardien de but de la sélection nationale et du Sunrise) et son compère Karl Rémi. Beaucoup de jeunes sont aussi passés par l’école Jacques Bauluck pour ensuite intégrer le centre national de formation et même la sélection nationale.    

Pour Serge Moorjee, ancien des Tamil Cadets et coéquipier de  Jacques Bauluck — de 1974 à 1976 selon ses souvenirs — ce dernier était un milieu de terrain très fin. Il ne parlait pas beaucoup sur le terrain, se remémore-t-il, mais était doué pour alimenter ses attaquants avec de très bonnes passes. « Jacques était un joueur intelligent et un milieu de terrain élégant à voir jouer. J’ai d’ailleurs pris beaucoup de plaisir à évoluer à ses côtés. » Serge Moorjee ajoute que Jacques Bauluck a toujours été gentleman, sur et en dehors du terrain.

Le football a également perdu deux anciens du Racing Club, tous deux partis le même jour, soit dimanche, d’une maladie. Ghislain Kenny est décédé à l’âge de 68 ans et avait été champion de Maurice 1977/78 comme défenseur central. Quant à Sylvio Latour, il avait 78 ans et était milieu de terrain. S’il avait mis un terme à sa carrière la saison précédente, en revanche, il a conduit l’équipe des juniors au titre, l’année du sacre des seniors.

Pour Steeve Verny, milieu de terrain de l’équipe championne de l’époque, Ghislain Kenny était un joueur très calme et surtout celui qui a disputé le plus grand nombre de matchs sous les couleurs du club. « Ghislain a d’ailleurs disputé deux saisons de plus que moi, alors que j’avais pris la décision d’arrêter en 1984. C’était aussi quelqu’un de très discret et qui restait loin des polémiques. J’ai aussi connu Sylvio et c’était quelqu’un de très gentil. Il s’est beaucoup épanoui au club et a même permis aux juniors de remporter le titre national lors de la saison de notre consécration », fait-il ressortir.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour