Cette 23e journée, qui accueillera neuf épreuves, aura comme attrait principal The Air Mauritius Maiden Cup, le plus prestigieux classique de notre calendrier, doté de Rs 1.6 M de prix, dont Rs 960 000 au vainqueur. Une somme qui peut valoir tout son pesant d’or au championnat des entraîneurs mené par Gilbert Rousset, qui est toujours à la recherche de sa 800e victoire. Malgré ses récentes défaites, Parachute Man demeure le favori des parieurs. Pour cause: il est nettement avantagé au handicap, s’élancera de la deuxième ligne et retrouve Rye Joorawon avec lequel il a remporté ses quatre victoires 2016. Bref, les feux sont repassés au vert pour lui. Sur le papier, son principal adversaire demeure Enaad, mais il devra également se méfier de Tabreek et Disco Al, qui possèdent les qualités nécessaires pour briller à ce niveau.
Lors du vingtième acte, dans la dernière course préparatoire du Ruban Bleu, The Turf Magazine 40th Anniversary Golden Trophy sur 2200m, le dernier mot était revenu au poids plume Tabreek. Ce dernier avait sorti la meilleure accélération pour dominer Enaad et M L Jet, tandis que Parachute Man s’était contenté de la neuvième place à 8.70L du vainqueur. À sa décharge, le cheval entraîné par Ricky Maingard avait été bousculé une première fois au 1850m, puis dans la dernière courbe, et son jockey, l’Australien Brad Pengelly, avait cessé de le monter dans la ligne d’arrivée. Ayant eu l’occasion de le voir dans le rond des présentations ce jour-là, on peut avancer que l’imposant bai n’était pas à son meilleur niveau. Depuis, il a beaucoup progressé, comme en témoignent ses derniers galops. Parachute Man aura cette fois pour lui le fait de porter la même charge que tous ses adversaires vu que la course sera disputée à poids d’âge.
Scotsnog, le plus susceptible
Brad Pengelley assistera au Maiden en tant que simple spectateur, Ricky Maingard ayant décidé de confier cette monte à Rye Joorawon, qui connaît Parachute Man et la piste du Champ de Mars comme ses dix doigts. De sa deuxième ligne, il devrait s’assurer une position au sein peloton de tête ou éventuellement prendre les devants s’il se montre le plus rapide à l’ouverture des stalles. Scotsnog est le plus susceptible à mener les débats et gageons qu’il contrera toute attaque prématurée du cheval champion 2016, qu’il avait déjà battu sur 1850m la saison dernière. Parachute Man est un strong onepacer et Rye Joorawon essaiera sans doute de réaliser le même coup que l’année dernière en prenant l’initiative à un kilomètre de l’arrivée. S’il a retrouvé toutes ses sensations, le cheval de Ricky Maingard risque de ne pas être rattrapé.
En cas de nouvelle défaillance de sa part, ils seront nombreux à pouvoir prétendre à la victoire. Enaad reste le principal adversaire de Parachute Man sur papier, les deux chevaux étant offerts à pratiquement la même côte chez les bookmakers. Et tout comme le cheval de Maingard, il est un produit de High Chaparral. Cependant, environ 100kg les séparent sur la balance. Enaad a été récemment couronné stayer champion pour la saison 2016-2017 en Afrique du Sud, où il a gagné sur des parcours allant de 1600m à 3200m. On constate cependant qu’il n’a jamais gagné avec plus de 57kg sur le dos et qu’il portait comme poids maximal 55kg lors de ses trois victoires 2016. Mais il demeure le choix du jockey titulaire Steven Arnold avec lequel il s’était contenté de la deuxième place sur 2200m la dernière fois. Enaad possède un joli coup de reins et s’il obtient une fin de course sans encombre, il peut permettre à son écurie de réussir le triplé classique après la Duchesse et le Barbé remportés par Ready To Attack et Tandragee respectivement.
Attaque prématurée
Tout comme Enaad, Disco Al a également été acquis en vue du Maiden. Grand cadre, il avait terminé deuxième lors de ses deuxième et troisième sorties chez nous. Toutefois, il s’était montré moins performant lors de la 20e journée, où son entraîneur lui avait enlevé les oeillères. Il sera cette fois muni de side winkers avec lesquels il s’est montré à son avantage lors de ses derniers galops. Maniable, il évoluera certainement non loin de Parachute Man s’il s’élance correctement. Et vu qu’il possède de la tenue, on le voit capable de contrer toute attaque prématurée du cheval de Maingard, tout en gardant assez de réserves pour bien conclure.
Donovan Dillon a piloté les deux représentants de Gilbert Rousset à l’entraînement depuis leur dernière sortie dans The Turf Magazine 40th Anniversary Golden Trophy. Ce jour-là, il était associé à Scotsnog, qui avait pris la quatrième place à 1.60L de Tabreek, lequel portait 5kg de moins que lui. Si Scotsnog possède de la classe, sa tenue demeure sujette à caution. D’où le choix de Dillon. Certes, Tabreek ne portait que 53kg à sa dernière victoire et il sera désavantagé au handicap par rapport aux favoris, mais on ne connaît pas encore ses limites et, au vu de sa forme améliorée, il serait capable de se hisser à la hauteur d’un tel événement. Nishal Teeha sera en selle sur Scotsnog, qui aura sans doute pour but d’assurer le rythme, d’autant qu’il a hérité de la troisième ligne. Il est quasi certain que Parachute Man lui mettra la pression à mi-course afin de mettre à l’épreuve sa tenue. Scotsnog respire la santé actuellement et à poids d’âge, un accessit serait à sa portée dans ce lot.
Le doublé de R.Gujadhur
Rameshwar Gujadhur a également aligné deux partants : Solar Star et M L Jet. Ces derniers avaient, pour rappel, terminé dans le paquet dans la course remportée par Tabreek. Le premier est le moins désavantagé au handicap et bénéficiera de la monte de Nooresh Juglall. Solar Star a été aligné jusqu’à 3200m en Afrique du Sud, où il a été battu par Enaad lors de leurs deux confrontations, mais à chaque fois il rendait du poids au cheval de Ramapatee Gujadhur. Il aura contre lui de s’élancer de l’extérieur complètement, mais Juglall peut surmonter cet handicap pour lui permettre de renouer avec le succès. M L Jet avait agréablement surpris sur 2200m, où il avait pris la troisième place à 0.55L du vainqueur. À risque de nous tromper, il semble mieux physiquement que Solar Star. Sa ligne extérieure ne lui posera pas de gros problèmes, car il suivra certainement en off pace comme la dernière fois. Et s’il est lancé au moment opportun par Emamdee, il peut bouleverser les pronostics.
Daby préfère Dreamforest
Qatar Springs demeure un facteur inconnu dans ce lot. Il a couru en progrès à sa deuxième sortie, où il a montré du pas, mais donne l’impression de pouvoir encore améliorer sa condition physique. Petit gabarit, certes, il possède de la tenue, car il s’est imposé trois fois sur 2400m. Il pourrait être tenté de mener les débats si Scotsnog ne prend pas l’initiative. Un petit chèque serait une grosse satisfaction dans ce lot où il est nettement désavantagé au handicap. Convaincant vainqueur sur 2100m récemment, Trackmaster rencontre un lot plus compétitif. Il a bénéficié d’un entraînement méthodique et affiche une bonne condition. Si sa tenue ne fait pas de doutes, une question reste en suspens: possède-t-il la classe nécessaire pour briller en cette compagnie ?
Preetam Daby a préféré Dreamforest à Kingmambo’s Legacy vu que le premier nommé possède deux galops de course dans les jambes. Petit poucet de la course avec 420kg sur la balance, il a fait ses preuves sur 2400m où il compte deux victoires à l’arrivée. De sa première ligne, il suivra certainement en mid-field pour essayer de se glisser dans les bonnes combinaisons. Quant à Mountain Master, ses deux performances chez nous n’ont pas été assez significatives pour qu’on prenne sa candidature au sérieux.