La grève du personnel des aéroports est destinée à peser sur les négociations salariales en cours dans la fonction publique (archives). KEYSTONE/DPA/ARNE DEDERT (sda-ats)

Plusieurs syndicats allemands de la fonction publique ont appelé lundi à des « grèves d’avertissement » qui devraient toucher dès aujourd’hui quatre grands aéroports et plusieurs villes et régions allemandes, pour peser sur les négociations en cours sur les salaires.

Les débrayages prévus aux aéroports de Francfort – plus grande plateforme du pays -, Munich, Cologne et Brême, contraignent le géant allemand de l’aviation Lufthansa à annuler « plus de 800 vols », soit un avion sur deux, affectant « environ 90.000 passagers ».

L’aéroport de Francfort s’attend de son côté à des « retards conséquents » en plus des « annulations de vols ».

Des grèves sont aussi prévues pour les transports en commun, les crèches, le ramassage des ordures et les hôpitaux de plusieurs villes et régions, dont Berlin, la Bavière et la Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

« Entre les 10 et 13 avril, il faut s’attendre à des grèves massives dans toutes les régions », a annoncé le principal syndicat de la fonction publique Verdi, qui compte « augmenter la pression » avant la dernière des trois séries de négociations salariales du secteur, prévue les 15 et 16 avril.