Alexandre Bissonnette, l'auteur de la fusillade

Le Québécois aux idées nationalistes Alexandre Bissonnette a reconnu cette semaine sa culpabilité pour les meurtres de six fidèles à la mosquée de Québec fin janvier 2017, lors de la pire attaque contre un lieu de culte musulman dans lemonde occidental.

«Je vous déclare coupable» pour les 12 chefs d’accusation, dont six pour meurtres avec prémédi- tation, a prononcé le juge François Huot à l’adresse d’Alexandre Bissonnette, 28 ans, qui est passible d’une condamnation à la prison à perpétuité, dont 25 ans incompressibles.

À la barre du tribunal, l’expert psychiatre a estimé qu’Alexandre Bissonnette, en toute responsabilité, «a plaidé ce qu’il souhaitait plaider» en soulignant que l’accusé s’était d’abord déclaré non coupable sur les directives de son avocat. L’accusé a ensuite demandé à prendre la parole en dé- pliant une feuille de papier qu’il avait déjà entre les mains lundi. «J’aimerais pouvoir vous demander par- don pour tout ce que j’ai fait mais je sais que mon geste est impardonnable», a-t-il déclaré en regardant les familles des victimes et les responsables de la mosquée.

«Je suis une personne qui a été emportée par la peur et par une forme horrible de désespoir», mais a-t-il affirmé, «je ne suis ni un terroriste ni un islamophobe». «J’avais depuis longtemps des pensées suicidaires (…) un démon qui a fini par avoir ma peau» et «libre de vider mon coeur (…) je regrette amèrement ce que j’ai fait, les vies que j’ai détruites».