Le Départment de radiothéraphie de l'hôpital Victoria

À l’ajournement des travaux parlementaires hier soir, le député Franco Quirin a attiré l’attention du ministre de la Santé sur les problèmes des patients atteints de cancer et qui doivent être traités en urgence par radiothérapie. Plusieurs patients ont attiré son attention sur les équipements défectueux utilisés à l’hôpital Victoria, tels le simulateur en radiothérapie, en panne depuis plusieurs mois déjà. À cause de cela, les risques de récidive augmentent considérablement, de même que la propagation du
cancer à d’autres organes.
«

Il paraît que les cas les plus urgents doivent se rendre en Inde pour le repérage des régions à être traité par radiothérapie », a-t-il dit. Le député a observé que la mise en opération du nouvel hôpital pour le traitement du cancer « n’est pas pour demain » alors que l’achat des Linear Accelerators, prévu dans le dernier budget, « se fait toujours attendre ». Il a souhaité que le gouvernement réagisse et fasse preuve de « beaucoup plus de compassion » à l’égard des cancéreux.