« Pour se mettre résolument sur la voie d’un deuxième miracle économique, Maurice a besoin non seulement d’un leadership fort mais aura à tout mettre en oeuvre pour encourager l’émergence de nouveaux entrepreneurs », a déclaré le président sortant de la Chinese Business Chamber (CBC), Laval Leong Son, lors du dîner annuel tenue récemment à l’hôtel Intercontinental, Balaclava.
S’adressant à un parterre d’invités; dont le président de la République, Kailash Purryag, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, Lady Jugnauth, le ministre des TIC, Pravind Jugnauth, et l’ambassadeur de la République Populaire de Chine, M. Li Li, le président de la CBC a fait référence aux observations de Robin Sharma, guru en matière de leadership et de succès individuel. « Le leadership et le succès arrivent quand on ose et aussi à travers le dur labeur », a déclaré Laval Leong Son, citant Robin Sharma et les réussites de Sam Walton avec sa chaîne de magasins Walmart, de sir Richard Branson avec Virgin ou encore de Steve Jobs avec Apple. Se référant à des entrepreneurs leaders à Maurice, le président sortant de la CBC a fait état, entre autres, des réalisations de la Compagnie Mauricienne de Textile et du groupe diversifié ABC, cela après des débuts modestes.
Parlant ensuite des leaders politiques, Laval Leong Son a fait mention de feu Lee Kwan Yew, ancien dirigeant de Singapour. « Being a leader is not about being liked… but about doing what’s right ! », a-t-il souligné. Reprenant les propos de sir Anerood Jugnauth concernant l’embauche de gens compétents dans la fonction publique, le dirigeant de la CBC considère que cette déclaration du Premier ministre est une indication que la méritocratie « will be the order of the day in his government ». Laval Leong Son a estimé que le facteur le plus important pour la réussite du pays demeure la cohésion sociale à travers un partage des bénéfices du progrès socio-économiques, l’égalité des chances et la méritocratie.
Laval Leong Son a, au début de son allocution, fait état du vent de changement qui a soufflé sur le pays à la fin de 2014 avec l’arrivée d’un nouveau gouvernement. « What has happened is quite exceptional. There is a feel good factor. It’s the beginning of a new era », a-t-il dit, attribuant ce changement d’atmosphère au Premier ministre.
Le président sortant a ensuite fait un survol des activités de la CBC pendant l’année écoulée, évoquant, entre autres, l’organisation d’un atelier sur les Opportunités commerciales et d’investissement en Afrique, d’une China Week à Bagatelle Mall, d’une exposition de photos sur le 170e anniversaire de port de Shanghai, l’envoi d’une délégation de jeunes professionnels de la CBC pour une formation ciblée à Singapour et la mission d’une délégation commerciale de douze membres dans cinq différentes régions en Chine.
Cette délégation de la CBC a discuté des possibilités d’échanges commerciaux et d’investissement avec de grosses entreprises chinoises dont Sinopharm, Aigo, BYD Automobile et Zhongda. Elle a eu l’occasion de rencontrer des dirigeants de plusieurs entreprises de Shanghai qui, a annoncé Laval Leong Son, seraient prêts à faire des affaires directement avec Maurice où avec le continent africain à travers Maurice. La mission a fait de la promotion commerciale et touristique pour Maurice et a, par ailleurs, également signé un Memorandum of Understanding avec le CPPCC Shanghai Committee.