CONSTRUCTION À VALLÉE DES PRÊTRES : Une “stop notice” servie aux propriétaires

Ouf de soulagement des habitants de Caroline Road, Vallée des Prêtres. Les travaux entrepris par des propriétaires d’un terrain privé ont été stoppés, la municipalité de Port-Louis leur ayant servi une Stop Notice du fait que les travaux  de terrassement qu’ils avaient entrepris depuis quelques mois touchaient à la montagne.
Décrétée zone à risques par les autorités en raison de sa topographie propice aux éboulements, inondations et glissements de terrain, Vallée des Prêtres a failli connaître d’autres drames, sans l’intervention des habitants de la localité qui ont alerté les autorités après avoir constaté des travaux entrepris par des propriétaires d’un terrain privé touchant le flan de la montagne. S’il s’agit effectivement d’un terrain privé, il n’en demeure pas moins qu’avec les fouilles entreprises par ses propriétaires dans le cadre d’un exercice d’arpentage pour un partage entre les héritiers, les habitants de Vallée des Prêtres ne sont pas contents. Surtout que la région a été sujette à des drames, dont les inondations de 2013 qui avaient obligé certaines familles à abandonner leur domicile et à quitter la région définitivement.
Face aux risques qui guettent Vallée des Prêtres, une pétition a été circulée parmi les habitants de la localité qui ont alerté les autorités, d’autant que les travaux effectués touchent également le flan de la montagne. “Ils ont pris des JCB. Vous imaginez les risques d’éboulements! On a déjà eu des problèmes auparavant. Nos maisons avaient complètement été submergées par l’eau. Qu’aurions-nous fait si jamais une catastrophe survenait?”, demandent les habitants qui craignent pour leur sécurité.
Suivant l’alerte lancée, la police de l’Environnement, les représentants de la municipalité de Port-Louis, les officiers du ministère de l’Environnement et du National Disaster Committee et quelques habitants ont effectué une visite du site, lundi dernier. Selon nos informations, les propriétaires ne disposent pas encore de permis pour construire sur ce terrain. Toutefois, ce qui a poussé la municipalité de Port-Louis a émettre une Stop Notice, ce sont les travaux de terrassement entrepris sur le flan de la montagne.
“Selon la loi, rien ne peut être effectué sur un steep slope de 20%”, dit le maire de Port-Louis, Oomar Khooligan. Or, si le terrain de quelque 2 arpents des propriétaires arrive jusqu’au flan de la montagne, ils n’ont pas le droit d’y effectuer des travaux. C’est d’ailleurs dans cette optique que depuis fin mars, la Stop Notice a été émise, selon nos informations. Toutefois, les propriétaires auraient fait fi de cette interdiction. À ce stade, les autorités se consultent pour connaître la sanction qui sera prise contre ces derniers qui, selon les informations recueillies, devront, s’ils souhaitent entreprendre des travaux, faire une demande de permis EIA au préalable.