La reprise de la clinique Apollo-Bramwell du Chairman Emeritus de BAI, Dawood Rawat, pourrait coïncider avec le premier anniversaire de l’écroulement de l’empire Rawat sous le poids de Ponzi-Like Schemes de Rs 25 milliards, chiffres avancés officiellement par la Banque de Maurice. C’est ce qu’a appris Le Mauricien de sources bien informées vu que l’exercice de Due Diligence par les consultants du fonds de placement britannique, Omega Ark Investments plc, a été complété. Quant au litige portant sur le transfert des Assets de la Bramer Banking Corporation Ltd (In Receivership), le juge Gérard Angoh a procédé à la nomination de deux liquidateurs provisoires, en l’occurrence l’Acting Official Receiver, Vassoodayven Virasami et Ho Fong King Fat. Du côté de Britam Kenya, avec des fonds conséquents en jeu, des développements sont à prévoir avec la récente visite à Maurice du Chairman du board et du Chief Executive Officer de cette société kényane.
Le groupe Omega Ark Investments Ltd, qui détient le statut de Preferred Bidder pour le rachat de la clinique Apollo-Bramwell à Réduit, devra confirmer la Final Bid à la National Insurance Company et au ministère des Finances à la fin de ce mois. Ce groupe aurait signifié son intention de prendre les commandes de la clinique dès le 1er avril prochain, poisson d’avril exclu. Le montant de la transaction pourrait varier entre Rs 1,8 milliard et Rs 2,1 milliards.
Au-delà du montant, qui sera versé pour la reprise de la clinique Rawat, le principal sujet d’intérêt porte sur la restructuration du personnel, car pas moins de 250 employés seraient considérés comme étant superflus. Les dirigeants de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP), Jane Ragoo, et Reeaz Chuttoo, ont déjà eu des séances de travail avec les représentants d’Omega Ark Investment plc. Ils s’attendent à voir le gouvernement proposer un « plan social décent et acceptable » à ceux qui seront forcés de partir.
Entretemps, concernant le contentieux au sujet du transfert des avoirs bancaires de la Bramer Banking Corporation Ltd (In Receivership) avec au moins des liquidités de Rs 550 millions sans compter les Hire Purchase Books de Courts, avec au moins des Receivables de plus de Rs 1 milliard, le juge Gérard Angoh, siégeant en référé, a nommé deux Provisional Liquidators, l’Acting Official Receiver, Vassoodayven Virasami et Ho Fong King Fat. Le Main Case, logé devant la Cour suprême par le Special Administrator de BAI Co (Mtius) Ltd and Related Entities, Yacoob Ramtoola, réclamant la mise en liquidation de cette entité du groupe BAI, sera appelé devant la Cour suprême, mercredi prochain.
Avec l’injonction intérimaire obtenue par Laina Rawat-Burns, qui s’est appuyée sur les arguments du Receiver, nommé par la Banque de Maurice, Gérald Lincoln, Country Manager d’Ernst & Young, le transfert des avoirs de la Bramer Banking Corporation Ltd (In Receivership) à la National Property Fund Ltd pour assurer le paiement des victimes du Super Cash Back Gold Scheme a été gelé formellement.
Du côté de Britam, des négociations ont atteint un point crucial avec les différentes sources, approchées pour des commentaires, se refusant à toute confirmation. Au début de ce mois, le Chairman du board et le Chief Executive Officer de Britam avaient effectué le déplacement à Maurice pour des consultations avec les autorités locales en vue de passer en revue la situation sur ce dossier avec des placements entre Rs 3 milliards et Rs 4 milliards.
Alors que la vente du complexe Kapu Kai a été complétée, le deal pour la reprise de BA Exchange avec les guichets de change de Western Union attend toujours le feu vert de la Banque de Maurice. Des fonds de Rs 550 millions sont en jeu.