Elle est retour à Maurice après cinq ans d’études au Paris College of Art. Céline Le Vieux, 24 ans, habitante de Grand-Baie, se dévoile à travers treize tableaux et une tapisserie à la zone industrielle de Saint Antoine, Goodlands. Up the Boohai, sa première exposition, dépeint les paysages bien de chez nous.
Vêtue d’une petite robe blanche et des Converse couvertes de peinture, Céline Le Vieux fait faire le tour de son exposition à sa grand-mère et l’embrasse avant qu’elle ne parte. “La famille, c’est important”, dit-elle à Scope. L’artiste plutôt timide avoue : “Cette exposition est le fruit de mes souvenirs.” Le thème ne relève pas du hasard. “Up the Boohai signifie perdue au milieu de nulle part. Cette expression vient de la Nouvelle-Zélande.”