La Barclays Mauritius Premier League reprend ses droits après une trêve qui aura duré deux semaines. Et évidemment, c’est le choc entre l’ASPL 2000 et le Pamplemousses SC au stade St François Xavier qui polarisera l’attention à l’occasion de cette 22e journée.
D’une part, l’ASPL 2000, avec sa quasi-domination, se retrouve au niveau de 47 points pour seulement 20 rencontres disputées. De l’autre, Pamplemousses, 20 matches joués et 41 unités récoltées. En gros, on voit mal les Nordistes bousculer la hiérarchie. À moins que Fidy Rasoanaivo, mentor du Pamplemousses SC, ne trouve une petite formule pour contrecarrer les ambitions port-louisiennes, lui qui est convaincu que les siens joueront les premiers rôles cette saison.
Si le choc de la journée entre le leader et son dauphin polarisera l’attention, celui entre La Cure Sylvester et l’AS Quatre-Bornes, troisième et quatrième au classement, sera aussi riche en enseignements. Les Sylvesters, qui possèdent une meilleure marge que les Quatre-Bornais (cinq points), ne peuvent cependant se permettre une défaite. Ce qui équivaudrait à laisser filer l’ASPL 2000 et le Pamplemousses SC. Quant à l’AS Quatre-Bornes, une victoire leur permettrait de rester accroché au trio de tête.
Le Cercle de Joachim se déplace au stade Anjalay pour défier l’AS Rivière du Ru Rempart. Les Curepipiens, seulement cinquièmes au classement, accusent deux points de retard sur l’AS Quatre-Bornes, avec cependant l’avantage de trois matches en retard. Cela dit, les protégés d’Abdel Ben Kacem ne doivent pas négliger l’adversaire, qui possède un bon ratio de buts (30), malgré une défense un peu trop perméable (41 buts pris).
Le Petite Rivière Noire FC, qui s’est séparé de son emblématique entraîneur Twaleb Fatehmamode, accueille les GRSE Wanderers au stade Germain-Comarmond. Les joueurs de l’Ouest, avec 28 points, sont sixièmes, alors que leur adversaire du jour n’a engrangé que 17 unités en 20 sorties.
Finalement, le duel des mal-classés entre le CSSC, lanterne rouge, et le Chamarel SC, seulement séparés par trois points, servira à déterminer qui aura le plus profité de la trêve pour se refaire une santé.