Après les équipes malgaches, c’est cette fois à La Réunion de confirmer la présence de quatre de ses équipes à la Coupe des clubs de l’océan Indien, à savoir l’ASBH Tamponnais et Château Morange chez les hommes, et la JSB (Jeunesse Sportive Bénédictine) et la Case Cressonnière chez les dames.
Cette édition 2017, qui débute samedi pour prendre fin le 3 décembre, sera d’un tout autre niveau. On se souvient que l’année dernière à Madagascar, on a assisté à une finale masculine 100% réunionnaise. L’ASBH Tamponnais avait pris le meilleur de l’ASC Saint Gilles sur le score de 38-29. Quant à Chateau Morange, champion de La Réunion 2016, il ne viendra pas avec la fleur au fusil.
Ce dernier avait remporté l’édition 2015 tenue à Maurice même, en battant les Mahorais de l’ASC Tsingoni sur le score de 34-30. Cette année-là, les Réunionnais avaient fait coup double en raflant les titres chez les hommes et les dames avec l’équipe de St-Gilles. Cependant, du côté de Château Morange, ces derniers jours ont été difficiles car le club a licencié son entraîneur Fabrice Payet.
Lors de la dernière édition de la CCOI, les filles de la Jeunesse Sportive Bénédictine avaient terminé à la quatrième place après leur défaite contre l’équipe malgache de l’AS Tsiky (20-21) lors du match de classement. Quant à la Case Cressonière, championne de l’île soeur cette saison, elle sera parmi les équipes les plus difficiles à jouer. À savoir qu’elle a battu en 2015 la présélection de Maurice au gymnase de Phoenix sur le score de 25-13.