Trois athlètes handisportifs du Magic Club et de la Physically Handicapped Persons Sports Federation (PHYSFED) ont participé à la quatrième édition du Grand Prix Open de Paris tenue les 14 et 15 juin au stade Charléty. Ils sont, en féminin, Noemi Alphonse (T54) et Anaïs Angeline (T37), et en masculin pour la première fois Mehfooz Oozeer (T54), qui a rejoint le club il n’y a pas longtemps. La délégation est donc rentrée de cette compétition avec quatre médailles d’or et plusieurs records nationaux.

La délégation locale n’a pas fait de la figuration lors de ce déplacement. Noemi Alphonse est montée sur la plus haute marche du podium à l’issue de quatre épreuves. Elle a ainsi décroché l’or aux 100 m, 200 m, 400 m et 800 m en fauteuil, avec des chronos respectifs de 18»03, 30»96, 58»88 et 2’03»08 qui lui ont également permis de s’approprier les records de Maurice dans sa catégorie (T54).

Selon l’entraîneur du club Magic, Jean-Marie Bhugeerathee, Noemi Alphonse aurait également établi un nouveau record au niveau africain au 1500 m en fauteuil, avec un chrono de 3’33»33 lors du précédent Nottwil 2018 World Para Athletics Grand Prix, tenu du 26 au 28 mai.

Cependant, les résultats officiels indiquent que la jeune fille a réalisé un chrono de 3’51»15 lors de la finale. « Je suis fier de mes athlètes et je les remercie pour ces moments forts qu’ils m’ont fait vivre. Nous avons tenu notre promesse et c’est le fruit d’un dur labeur que nous avons récolté », soutient Jean-Marie Bhugeerathee. Ce dernier ajoute que sur les deux compétitions, ses poulains ont établi un nombre de 16 records nationaux et un record d’Afrique, ce qui dépasse les attentes et les objectifs de départ de toutes les personnes concernées. Quant aux deux autres athlètes, ils n’ont pas fait de grands exploits à Paris. Toutefois, ce déplacement aura permis à Mehfooz Oozeer de se classifier et de se perfectionner pour les prochaines rencontres à venir.