JOCKEYS FREELANCE : Chosen Path showed guts, a déclaré Swapneel Rama

Les samedis se suivent et se ressemblent pour Swapneel Rama. Après avoir sauvé les meubles lors de la 25e journée — Brave Leader mettant fin à un petit passage à vide —, le voilà qui remet ça samedi avec Chosen Path. Une victoire au forceps pour le Mauricien, qui a contenu avec vigueur le finish de Golden Ball, dont le jockey Kersley Ramsamy avait perdu sa cravache à 75m du but.
« Chosen Path a montré qu’il a du cran, remarque Rama. Il a profité de son couloir 1, il est bien sorti des boîtes et a pu dicter son pas. C’est là qu’il a gagné sa course. Avec des side winkers pour la première fois, il a quand même tiré un peu, mais notre initiative à le faire courir aux avant-postes a été une bonne inspiration. À un moment, j’avais l’impression que Chosen Path voulait s’arrêter. Il a fallu fight back. He showed guts et cela a sans doute fait plaisir à son entourage. Sa première course quand il avait terminé quatrième à 2,80L seulement du vainqueur était déjà plaisante. »
Les trois autres montes de Rama lors de cette 26e journée se sont révélées  toutes non placées. Le nouveau Mambo, pourtant bien coté chez les bookies (Rs 450), a terminé avant-dernier, bien loin d’un Ocean Drive South rayonnant. « Mambo nous a déçus. C’est vrai que le vainqueur était intouchable samedi. On espère que cette sortie aura fait du bien à notre coursier. In Your Dreams, bien positionné sur les barres, n’a pas kicked comme souhaité face à un Kurundu sur lequel j’ai déjà gagné (mai 2016) et qui était très affûté samedi après un bon break. Quant à Sheer Trouble, seulement huitième dans la course principale, il tarde à produire sa forme sud-africaine. Mais il revient bien et devrait être un sujet utile pour son écurie à l’avenir. »
Avec 10 victoires dans son escarcelle, Rama se dit quand même satisfait de son parcours 2017. « C’est une saison difficile. Je suis passé par de mauvais moments. Je reste freelance, même si je privilégie les chevaux d’Amardeep Sewdyal. J’espère ramener encore quelques gagnants d’ici à fin novembre. »