L’ information, véhiculée surtout par un quotidien du matin à l’effet que le no. 2 du judiciaire, le Senior Puisné judge Eddy Balancy, a été désigné pour présider la Cour qui entendra en janvier prochain l’appel interjeté par Pravind Jugnauth contre sa condamnation pour conflit d’intérêts dans l’affaire MedPoint, n’était finalement pas exacte.
Nous apprenons que, d’abord, le juge Eddy Balancy n’a jamais été désigné pour la tâche car la pratique veut que c’est à une semaine près du début d’un procès que le Chef juge assigne celui qui entendra ce procès. Ensuite, nous avons également appris que bien longtemps avant que la Cour intermédiaire ne prononce son verdict de culpabilité à l’encontre du fils du Premier ministre et ex-ministre des Technologies, Eddy Balancy avait déjà fait savoir à ses pairs de la Cour suprême qu’il sera en congé outremer en janvier prochain.
À la date du procès en appel de Pravind Jugnauth, le juge sera en Afrique du Sud!