Le combat entre Alexia Hortense (à terre) et Julia Loumeau en -52 kg a vu la victoire de la première nommée

Les championnats de Maurice de judo, tenus le week-end dernier au dojo de Grande-Rivière, ont sacré presque tous les favoris, à l’exception de Lionel Rosette (-73 kg). De l’avis général, les quelques 50 présélectionnés pour les JIOI 2019 se sont bien comportés. Toutefois, cette liste sera ramenée à 30 judokas d’ici à vendredi. C’est ce que fait ressortir l’entraîneur national, Anom Petrapermal.

« Durant les deux jours de compétition, nous avons eu une très forte participation des différents clubs de l’île, ce qui est très encourageant pour le judo à Maurice. On a pu voir que certains judokas ont déjà le regard rivé sur les JIOI 2019 et se sont appliqués lors de leur combat. Ils commencent déjà à ressentir la pression », souligne l’entraîneur national.
Le public a pu assister à quelques belles joutes, dont celle opposant William Édouard à Lionel Rosette, grand favori chez les -73 kg.

Ce dernier avait pris le dessus sur Édouard, avant de perdre ses deux combats suivants contre Joachim André et Dylan Résidu. Cependant, Lionel Rosette voit les choses avec un optimisme contenu. « Personnellement, cela faisait longtemps que je n’avais pas eu ce genre de frottements. Certes, mes adversaires ont progressé. Mais contrairement à eux, je n’ai pas eu de stage adéquat. Si j’avais plus de combats afin de préparer ce tournoi, je pense que ma performance aurait été autrement plus satisfaisante. »

Hormis ce petit accroc, la hiérarchie a été respectée dans les autres catégories seniors. Pascal Laurent (-60 kg), Christopher Carron (-66 kg), Jonathan Charlot (-81 kg), Hardley Bégué (-100 kg, Rod) et Sébastien Perrine (+100 kg, Rod) se sont imposés, conformément aux attentes. Notons au passage que Hansley Adonis a dû quitter le tatami en finale des -100 kg suite à une blessure.

Pascal Laurent (à droite) s’envole aujourd’hui pour un stage d’un mois et demi à La Réunion

À l’issue de la journée, Pascal Laurent, médaillé d’or des JIOI 2015, affiche la détermination à un peu moins d’un an du grand rendez-vous. « Je veux à nouveau décrocher l’or. Chaque année, je vois que les différents judokas mauriciens progressent et cela ne peut qu’aider cette discipline à Maurice ». Aujourd’hui, Laurent met le cap vers La Réunion afin de débuter un stage qui durera un mois et demi.

Chez les dames, les favorites ont toutes répondu présent. Alors que Sarah Sylva, alignée normalement en -57kg, a été reversée en -63 kg, faute d’opposition. « Je n’ai aucune adversaire en-57 kg. J’ai préféré passer en -63 kg pour éviter une victoire sur tapis vert, et pour m’aider à accroître ma puissance et m’adapter à différentes techniques », confie-t-elle . Celle-ci a remporté sa finale face à la Rodriguaise Sandrine Perrine. Mariana Joseph a complété le podium.

Anabelle Laprovidence a été égale à elle-même en +78 kg. Tracy Durhone n’a pas tenu la route contre la médaillée d’or des derniers JIOI, qui s’est imposée par ippon.
Christiane Legentil dans les gradins
Bien que sevrée de compétitions depuis fin juin, la judokate Christiane Legentil a malgré tout tenu à encourager ses camarades. C’est ainsi qu’elle a été aperçue dimanche au sein du public, au dojo de GRNO. Pour rappel, la judokate a été victime d’une blessure au genou. Elle est actuellement en rééducation.