C’est la colère à Mahébourg depuis le début de cette semaine. Des travaux en cours sur un terrain de foot, connu comme “Laplenn Lelefan”, provoquent des mécontentements car on y aménage un espace parking, selon les habitants. Mais le conseil de district laisse entendre qu’on y érigerait plutôt un terrain synthétique.

Les machines sont à pied d’oeuvre depuis lundi à “Laplenn Lelefan”, située non loin du musée de Mahébourg. Alors que les habitants du village pensaient qu’on y érigeait un mur, ils ont appris qu’en fait, une partie du terrain sera aménagé en parking. C’est ce que laisse entendre le travailleur social George Ah Yan, qui a pris les choses en main depuis hier. Ce dernier déplore cette situation car, dit-il, ce terrain était utilisé par des jeunes de la région, qui y jouent au football. « Le plus grave, c’est qu’il n’y a aucun panneau sur place pour indiquer la nature des travaux, ni les promoteurs. Je me suis rendu au bureau CAB de Mahébourg et c’est là qu’on m’a dit que le conseil de district de Grand-Port y aménageait un parking. » George Ah Yan dit avoir essayé d’en savoir plus auprès du conseil de district, sans succès. « Ce terrain est utilisé par nos jeunes. Déjà qu’ils ont peu d’espace pour les loisirs et maintenant on vient prendre leur terrain de foot », déplore-t-il.

Sollicité par Le Mauricien, le président du conseil de district de Grand-Port, Nirmal Domah, avance qu’il y a un « malentendu » à ce sujet. « En fait, on est en train d’aménager un terrain synthétique qui servira, justement pour le football. Le parking dont on parle est intégré dans cet aménagement. »