La Mauritius Revenue Authority (MRA) a réceptionné 23 000 formulaires de déclaration d’impôt pour l’année fiscale 2014 à hier minuit. C’est ce qu’a indiqué au Mauricien un préposé de la MRA.
A ce jour, la MRA affiche la satisfaction quand au mouvement observé pour la soumission des fiches d’impôts des contribuables. Un préposé du bureau du fisc constate même que l’exercice est légèrement en hausse comparé à l’exercice précédent. Cependant, il encourage les contribuables à ne pas attendre la dernière heure, soit le mardi 31 mars, date limite pour la soumission des fiches d’impôts, pour le faire.
La MRA souligne qu’afin de rendre l’exercice plus simple pour tout un chacun, elle propose une fiche préremplie aux contribuables, qui auront simplement à vérifier et à ajuster les données en fonction des informations inscrites sur leur “emoluments” et ou des exemptions additionnelles qu’ils ont.
Afin de bénéficier de ce service, ils doivent utiliser leur login qui est le Tax Account Number (TAN), ainsi qu’un mot de passe. Dans la mesure où ils ne l’ont pas ou ils l’auraient oublié, ils peuvent en faire une demande auprès du bureau du fisc en cliquant sur « mot de pass oublié » et suivre les consignes, à partir de la page internet de l’exercice en cours.
Pour que le paiement des impôts dus ou le remboursement se fassent de manière rapide et efficace par voie bancaire, la MRA encourage également les contribuables à se faire enregistrer auprès du bureau du fisc au préalable. Afin d’éviter les longues queues au siège de Port-Louis, les contribuables sont encouragés à utiliser les autres moyens disponibles, soit par ATM, SMS ou Internet Banking. Ils pourront aussi utiliser la carte de crédit via internet pour le paiement d’un montant maximum de Rs 25 000.
La MRA rappelle que les Free Income Tax (FITA) centres régionaux seront ouverts les 28 et 29 mars pour aider les contribuables à remplir leur formulaire et à s’acquitter du montant de leurs impôts dus. À noter que la présentation prochaine du Budget par le ministre des Finances n’aura aucune incidence sur l’exercice en cours puisqu’il concerne l’année fiscale couvrant janvier à décembre 2014.
Par ailleurs, ceux optant à la fois pour la soumission et le paiement par voie électronique, auront eux jusqu’au 15 avril pour le faire. Passé ces deux délais, les retardataires seront frappés par des pénalités couvrant le retard et les intérêts sur le montant dû.