S’il y a bien une formation pour laquelle tout marche comme sur des roulettes en ce début de saison, c’est bel et bien l’entraînement Ricky Maingard. Fort de son quadruple enregistré lors du troisième acte, le tandem Joorawon-Maingard s’est signalé par deux fois samedi dernier dans les deux dernières épreuves au programme par l’entremise du favori Roventas et d’Al Mahara, portant du coup son total à neuf réalisations pour le présent exercice. Une belle forme qui lui vaut logiquement d’occuper la tête du classement avec des gains de l’ordre de Rs 1 751 000.
S’il maintient ce rythme, on voit mal qui pourrait empêcher Ricky Maingard d’atteindre son objectif avoué de ramener 35 victoires pour la campagne 2016 mais gageons que ses confrères ne resteront pas les bras croisés durant les prochaines journées. Quoi qu’il en soit, l’actuel leader n’a point usurpé sa pole position puisqu’il était bel et bien l’entraîneur dont les protégés étaient le plus avancé au niveau de la préparation d’avant-saison. Un rapide coup d’oeil à la carte de Rye Joorawon ne laissait d’ailleurs planer aucun doute quant aux ambitions de l’entraînement Maingard samedi dernier. Au final, on peut avancer qu’un doublé est un moindre mal puisque dame chance a été plus ou moins capricieuse avec la paire Joorawon-Maingard.
Il y a d’abord eu Desert Sheik, qui n’a pas eu un parcours sans encombre dans l’épreuve principale mais qui est tout de même parvenu à bien conclure derrière Reim. « Comme je vous l’avais déjà confié avant la course (NDLR : vendredi matin), Reim était, selon moi, le principal danger pour Desert Sheik et il a effectivement gagné. La raison pour laquelle mon cheval a amorcé la dernière ligne droite en épaisseur s’explique du fait qu’il a attaqué sur son mauvais pied. Le temps que je le rééquilibre, Reim avait déjà pris une sérieuse option pour la victoire », nous a déploré son cavalier.  
Kings Advisor gêné à trois reprises
Kings Advisor, le favori de The Sharp Pip Cup, n’a aussi pas eu les coudées franches, incommodé en plusieurs occasions durant le trajet. « Je ne pense pas que les 1600m étaient un problème pour Kings Advisor. En revanche, la piste n’était pas trop bonne et cela l’a quelque peu débalancé. Je me suis aussi retrouvé sous pression par le cheval à mon extérieur (Wonderlaine), et ce, à trois reprises aux 1200m, 1000m et 600m. La dernière interférence était assez mauvaise et il s’est complètement désintéressé de la course par la suite ». Et que dire de Phiri E Kwatile qui boucla une nouvelle course éprouvante qui mit fin à toutes ses chances de victoire? Selon son cavalier, le sujet de Count Dubois a montré un meilleur visage mais s’est à nouveau fatigué sur la fin.
Heureusement, la chance a finalement été présente avec Roventas, qui a été exact au rendez-vous pour s’offrir son quatrième succès sur notre turf. « Roventas était très bien mais la seule interrogation demeurait le parcours. Il a cependant démontré qu’il était un meilleur cheval. Je voulais initialement attendre un peu plus avant de faire mon move mais le cheval qui était devant moi (Artful Prince) donnait des signes de fatigue et j’ai dû sortir. S’il est aligné sur la bonne distance, il a un bel avenir au Champ de Mars ».
Comme ce fut le cas en 2014, Al Mahara s’imposa à son premier engagement. Cette fois, c’est sur le kilomètre qu’il a imposé sa loi face à un champ largement à sa portée. « A l’écurie, ils ont pris beaucoup de soin avec Al Mahara et je m’attendais qu’il fasse une bonne course. Au final, il a fait une superbe course mais il n’est pas un champion pour autant. C’est un cheval assez délicat et je pense que sa tâche sera plus compliquée quand il affrontera de meilleurs adversaires ». Si l’apprentissage continue pour Captain Nero, Bandido Caballero n’a, pour sa part, pas à rougir de sa prestation car la piste molle n’était pas à sa convenance.
Tout semble donc sourire à Rye Joorawon cette saison, le cavalier mauricien étant même pressenti pour piloter la doublure de Gilbert Rousset dans la Duchesse le 30 avril prochain. Interrogé sur sa performance, notre interlocuteur ne nous a pas caché son étonnement mais a tenu à souligner l’apport de chacun à l’entraînement Maingard. « Je ne m’attendais franchement pas à un tel début de saison mais nous abattons un très gros travail avec l’entraîneur et toute l’équipe. Quand vous avez de très bonnes relations, cela ne peut que bien se passer ».