Elle va courir 250 km dans le désert de l’Ica en autosuffisance. Sarah Mayer-Camoin surprend encore une fois en participant à l’édition 2017 du Marathon des Sables qui se tiendra du 26 novembre au 6 décembre 2017. Représentant l’association Lovebridge qui oeuvre pour le logement, elle court pour la bonne cause. Le but de cette course est de récolter des fonds qui serviront à effectuer des travaux sur un maximum de maisons des bénéficiaires de Lovebridge.
Sportive, déterminée et prête à relever tous les défis, Sarah Mayer-Camoin âgée de 31 ans, a plus d’un tour dans son sac. Mère de deux enfants, elle compte à son beau palmarès, plusieurs histoires les unes plus fantastiques que les autres. Après l’ascension du Kilimanjaro en 2016, elle s’attaque cette fois au Marathon des Sables, Pérou. Pendant 6 jours, elle va parcourir 250 km en totale autosuffisance dans le désert de l’Ica. En effet, le Marathon des Sables est une course internationale annuelle. Les précédentes épreuves se sont tenues au Maroc et pour la première fois elle se tiendra au Pérou. Les participants ont le choix entre deux parcours, l’un de 120 km et l’autre de 250 km. Celui de 250 km, auquel participera Sarah Camoin, comportera six étapes et chaque participant fera la course à son propre rythme encadré par une équipe de professionnels.
 
De l’énergie pour des projets de logement
Professeur de remise en forme et adepte du yoga, Sarah Mayer-Camoin a adopté un style de vie parfaitement sain. Six jours par semaine, elle dédie une à trois heures à son entraînement. En outre, elle fait du vélo, de la natation et du yoga.Dans le cadre de sa participation à cette course, elle s’associe au projet “A Place to Call Home” de Lovebridge. Le but de ce projet est de récolter des fonds qui serviront à effectuer des travaux sur un maximum de maisons des bénéficiaires de Lovebridge, car l’un des piliers du programme de Lovebridge est le logement. Les fonds récoltés à travers le projet permettront, à cet effet, d’effectuer des travaux de rénovation sur les maisons considérées comme étant les plus prioritaires dans les six régions où intervient Lovebridge, notamment à Port-Louis, les hautes et basses Plaine Wilhems, Moka/ St Pierre, Rivière-Noire et Bel-Ombre.
Par ailleurs, la campagne de levée de fonds “Run for Lalita” qui a eu lieu en début d’année a permis de récolter suffisamment de fonds pour permettre à Lalita et à ses cinq enfants d’avoir une maison nouvellement construite alors que toute la famille dormait dans une maison qui tombait en ruines. Ce projet s’est concrétisé grâce au soutien des bénévoles lors de la Beachcomber Tour.
C’est dans cet esprit de dépassement de soi et prouver que tout est possible avec un peu d’aide et beaucoup de détermination, que la jeune sportive a souhaité s’associer à ce projet, car selon elle, chaque Mauricien a le droit de vivre dans des conditions décentes et saines.
 
 
Pour un foyer pour tous
Pour contribuer au projet ‘A Place to Call Home’, vous pouvez faire un virement en ligne, dépôt bancaire ou Juice sur
 
A/C No. : 000444512926
Bank : The Mauritius Commercial Bank Ltd
Sir William Newton Street, Port Louis
Pour Juice, de mentionner : lbhouse
Pour tout transfert international, de mentionner :
IBAN : MU88MCBL0944000444512926000MUR
Swift Code : MCBLMUMU